Journaux du site au 05/11/2017 à 16:29Forum 2.6.9
S'enregistrer pour posterRechercherPréférences

Pas de Post-it

Forum standardGalerie Forum
Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 02-12-2016 à 09:54 sta 

    Bonjour,

    1. Quand j'étais encore étudiant, j'avais construit un prototype d'amplificateur hybride (soit-disant HI-FI), avec des transistors à effet de champ (2N3819), un push-pull d'EL34 et une alimentation HT régulée.
    - !?
    - Non ne partez pas ! revenez !
    Bon, j'étais jeune et puis, 40 ans plus tard, il y a prescription..
    Le prototype marchait convenablement, sans distorsion appréciable à l'oreille, avec une puissance d'une dizaine de W.
    Cependant, pour ne pas me saper le moral, je n'avais fait aucune mesure à l'oscilloscope (finalement, j'étais philosophe).
    Ensuite, j'ai eu d'autres centres d'intérêt ; il fallait passer des concours et réussir ma vie professionnelle.

    2. Au XXIème siècle, à la retraite, je jette un coup d’œil à ce projet, non complètement abouti :
    Il est certain qu'à l'époque, ''il me manquait 18 sous pour faire 1 franc'' ; en effet, il me manquait :
    - un transfo d'alimentation HT torique : j'utilisais un transfo torique 2x25V. avec un quadrupleur de tension ;
    - un transfo torique de sortie : j'utilisais, à la place, un transfo torique d'alimentation ;
    - des transistors à effet de champ pouvant supporter réellement une HT : j'utilisais des 2N3819 (triés pour supporter, environ 70 V. entre drain et source), alimentés sous 180 V. régulés.

    3. Intéressons-nous à l'emploi des 2N3819 sous 180 V. (aujourd'hui, on règlerait la question en employant des mosfets ''HT, petit signal'', genre BS107).
    La question est : ''Que pouvait-on faire, il y a 40 ans ?'' - Revenons donc aux années 70.
    - Il est certain, qu'à l'état bloqué, le pauvre 2N3819 ne supporte pas cette tension ;
    - il reste à trouver un dispositif de protection.
    Une piste, éventuellement à explorer, serait l'idée contenue dans le chouette opuscule de MOURIER ''Les Diodes Zener'' (E.T.S.F, 1975), page 109 (voir fichier pdf, ci-contre).
    Regardons la fig. 174 :
    - il s'agit ici d'un transistor ordinaire ; on place entre collecteur et émetteur une zener de protection (où VCE de travail < Vz < VCE max) ;
    - il faut évidemment transposer pour utiliser un 2N3819.

    Qu'en pense-t-on ?

    Je me dis que c'est sans doute jouable (avec 2N3819 + EL84 et non pas 2N3819 + EL34) :
    - pour comparaison, les mosfets ont un symbole qui intègre ce qu'on appelle la ''body diode'', qui parasite le dispositif entre drain et source ; il suffirait donc de mettre ''en dur'' une vraie zener, d'une valeur adéquate, pour réaliser la protection zener de MOURIER (?)
    - j'imagine bien qu'il faudrait faire des essais, en vrai, à l'oscilloscope ; cependant, le simulateur SPICE (que je ne connais pas) dont on a parlé sur ce forum, peut-il aider à dégrossir le problème ?

    Merci.

    Bien cordialement,
    R.S.

 Fichier
.PDF
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Flamand  Le 02-12-2016 à 10:29 sta

    Bonjour,

    1 - Un schéma de ce que vous voulez réaliser serait souhaitable pour récolter quelques avis valables;
    2 - Ltspice peut simuler le montage;
    3 - Il me semble que le 2N3819 est limité à 25 V drain source et donc
    ''j'utilisais des 2N3819 (triés pour supporter, environ 70 V. entre drain et source), alimentés sous 180 V. régulés.''
    me semble très périlleux !!! Cela me fait penser au testeur de fusible qui monte en courant et après claquage on peut dire il était rapide !...

    Jacques


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De georgesgiralt  Le 02-12-2016 à 12:51 sta

    Bonjour,
    AMC a produit (produit ? ) un ampli d'environ 2x30W qui emploie des FET partout sauf pour la sortie basée sur un push-pull d'EL34. C'est l'AMC3030
    Toute la partie autour de la sortie (déphaseur, ampli en tension, etc) est à base de FET assez anciens car la chose a été conçue dans les années 80 si je ne me trompes.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De F6CER  Le 02-12-2016 à 13:17 sta



Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 02-12-2016 à 15:18 sta

    Bonjour,

    @Flamand :
    Merci.
    1-)Je n'ai que le projet de restaurer l'ampli hybride existant, ''cuvée 1975''.
    A vue de nez, il faudrait remplacer les condensateurs chimiques du quadrupleur de tension (dont certains datent des années 60) et ( pour être plus sérieux) mettre une protection sur l'étage d'entrée, contre un dépassement accidentel du Vds du 2N3819 (voire sur l'étage déphaseur, également).
    Pour ce faire, on peut penser utiliser la protection zener de MOURIER, précitée ; aurait-on un retour d'expérience ? (inutile de me casser la tête, si on me dit que cela ne fonctionnera pas).
    Sinon, tant pis, l'ampli continuera de fonctionner en l'état, ou restera sur une étagère.

    2-) Pour mesurer le Vds d'un TEC, on procède de la même façon que pour mesurer la tension d'avalanche d'une diode (voir le bouquin d'Oehmichen ''transistors à effet de champ'', Éditions radio, 1969, page 58).
    Je me souviens d'avoir demandé à la petite vendeuse ''une poignée de 2N3819, de marque différente'' ; bon, elle m'avait regardé avec des yeux ronds.
    Ensuite, il faut trier ; la dispersion des caractéristiques est telle qu'on arrive à trouver ce que l'on veut, sans trop de peine.

    @GeorgesGiralt et F6CER :
    Merci.
    J'ai regardé le schéma de l'AMC 3030. En fait, AMC emploie des mosfets, BSS101 et BSS92, ''HT, petit signal'', qui ont un Vds=240 V. (Oh la triche !).
    En tout cas, j'ai remarqué l'utilisation de transistors en protection, montés en diode (équivalents à des zener) pour limiter (écrêter) le signal d'entrée.

    D'autres idées ?

    Merci.

    Bien cordialement,
    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 18-12-2016 à 16:16 sta

    Bonjour,

    1-) Voilà, j'ai installé LTspice (XVII) sur un vieux portable ; j'ai fait une simulation, en transposant l'idée de MOURIER, sur un schéma à TEC (voir mon 1er message ci-dessus).

    [rappel des épisodes précédents :
    - il s'agit de protéger un TEC (JFET) contre un dépassement accidentel du Vds max. (ici, un 2n3819) ;
    - intérêt ? Voisin de zéro, puisque de nos jours, il suffirait d'utiliser un MOSFET ''HT, petit signal'' ; mais, il y a 40 ans, cela aurait pu être chouette.]

    2-) Je ne sais pas bien utiliser LTspice (en effet, c'est la première fois que je le manie).
    Quand bien même, il me semble que l'essai est assez positif :

    - Soit un 2n3819, trié pour encaisser un Vds max. de 75 V.
    - Le Vds, au repos, est à 56,5 V.
    - Le 2n3819 est protégé par une Zener (valeurs Zener essayées : de 33 à 100 V. c'est-à-dire que, plutôt que de modifier les valeurs de tension du schéma, on ne modifie que le niveau de protection de la Zener).

    Il semble apparaître que cette Zener de protection limite bien le Vds du 2n3819 ; elle n'aurait pas d'influence sur le signal de sortie, tant qu'on est éloigné de sa tension Zener.

    - Voir, ci-joint, la photo d'écran de la simulation.
    - Voir, également ci-joint, le fichier LTspice (format ''*.asc'') avec lequel la simulation a été faite, (il faut, bien entendu, remplacer la fausse extension : ''*.pdf'', par la bonne : ''*.asc'', pour pouvoir utiliser le fichier avec LTspice).

    Qu'en pense-t-on ?

    Bien cordialement,
    R.S.

 Fichier
.PDF
 Fichier
.PNG
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Julienbeta  Le 18-12-2016 à 18:43 sta

    Bonsoir
    sans le schéma de l'ampli c'est difficile d'avoir un avis .... déjà qu'avec .....
    j'ai sous la main un schéma d'ampli hybride EL84 drivé par un préampli/déphaseur à OPA2604 alimenté en +et - 15 volts.
    vu la tension crête nécessaire pour l'EL84 le déphaseur n'a pas besoin d'une tension très élevée. L'EL34 est également assez ''sensible''.
    Pourquoi ne pas alimenter vos FETs avec ce type d'alim ?
    Si intéressé je vous scanne le schéma .. ça peut donner des idées.

    Bien cordialement
    Julien




Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Julienbeta  Le 18-12-2016 à 19:04 sta

    comme je l'ai vraiment sous la main je le poste
    ça vient du magazine Electronique P.....

  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 18-12-2016 à 20:51 sta

    Bonsoir Julien,

    Merci de votre réponse.

    1-) Je dirais que les OPA2604 dont vous faites état n'existaient pas en 1975 :
    http://www.ti.com/lit/ds/…

    Je restaure un ampli hybride de 1975, qui marche très bien, à la réserve près (une paille !), que les TEC 2n3819 ne sont pas protégés. C'est un prototype, que j'ai un peu abandonné ; il n'a donc pas été l'objet d'une publication (=zéro schéma).

    D'où l’intérêt d'un simulateur, comme LTspice, pour tester l'idée de MOURIER. On voit bien que tester en vrai grandeur obligerait à trier une autre poignée de TEC 2n3819, pour trouver ceux qui sont capables de supporter un Vds de 60 à 80 V. (un pensum !).

    2-) Sur les EL34 :
    Novotone a fait deux amplis hybrides MOSFETS / tubes finaux :
    - l'un avec un PP de 6V6gt ; les MOSFETS sont alimentés sous 240 Vcc, pour attaquer avec une amplitude de 60 Vpp.
    http://www.novotone.com/p…
    - l'autre avec un PP d'EL34 ; avec ces tubes, plus puissants, Novotone alimente alors les mêmes MOSFETS (des BS107) sous 260 Vcc, pour attaquer avec une amplitude de 80 Vpp.
    http://www.novotone.com/p…

    Il faut donc oublier l'idée de piloter des EL34 avec des TEC 2n3819 sous 180 Vcc (!) Au demeurant, le prototype de 1975 devait sans doute plafonner à une dizaine de W.
    J'avais eu une mauvaise idée ; un PP d'EL84 aurait été plus approprié.

    Bien cordialement,
    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De F6CER  Le 19-12-2016 à 11:42 sta

    Bonjour
    La simulation donne un résultat étrange , le carré devrait être équilibré de façon symétrique autour du zéro


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 19-12-2016 à 13:04 sta

    Bonjour,

    Merci F6CER.

    Certainement qu'un des paramètres de la simulation est faux (peut-être même qu'un seul de ces paramètres est exact : il surnage, alors, dans un océan d'erreurs).

    Ce que j'ai vu c'est que j'obtiens le même type de graphe, avec, ou sans la diode Zener de protection, qui nous occupe.

    Bien cordialement,
    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Julienbeta  Le 19-12-2016 à 14:26 sta

    Bonjour

    je disais ça parce que n'ayant pas de schéma comme support de réflexion je ne comprenais pas bien le pourquoi d'une tension aussi élevée sur les Fets pour exciter des loubardes relativement sensibles (sachant que de bêtes amplis OP y arrivent avec des tensions bien plus ''raisonnables'')
    Sachant effectivement que sur un pic ou une surtension ces pauvres FETs passeraient de vie à trépas en un éclair.

    avez vous pensé aux VDR voire aux diodes TRANSIL en protection des FETs ? (redoutable !)

    Cordialement
    Julien


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De omer gennius  Le 20-12-2016 à 12:09 sta

    Bonjour,
    J'ai vu votre schéma, ça ressemble à du matlab. Si oui je suis preneur de la simu en message privé, j'ai du mal avec des composants discrets. Avec les circuits logiques c'est impeccable mais avec des résistances et condos, pas trouvé le truc.
    Merci


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 20-12-2016 à 12:34 sta

    Bonjour,

    @Omer_genius :

    Je n'ai pas compris votre message (?) En effet, c'est le logiciel gratuit LTspice qui fait la simulation, tout seul comme un grand, à partir d'un schéma électronique que l'on dessine :
    - site de téléchargement : http://www.linear.com/des…/
    - tutoriel : http://www.radiofil.com/d…

    Le schéma (le mien) est déjà donné : Voir mon message précédent du 18/12/2016 ; Il suffit de :
    - télécharger sur son ordinateur le fichier ''*.pdf''
    - de remplacer l'extension ''.pdf'' par l'extension ''.asc'' (seule lisible par LTspice
    - de charger le fichier avec LTspice ; vous aurez, alors, tout ce que j'ai sur mon ordinateur.

    Comme dit F6CER, la simulation est fausse (!).

    Bien cordialement,
    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 24-12-2016 à 00:11 sta

    Bonsoir,

    Voilà, la première simulation était donc un peu faussée (voir les messages ci-dessus). ''Difficulté insurmontable'' !

    1- Alors, je me suis souvenu de la belle réplique de Groucho Marx dans ''Soupe au Canard'' :
    - ''Un enfant de cinq ans résoudrait cela ...''
    - ''Que l'on fasse venir un enfant de cinq ans !''

    Paf ! cela a été résolu immédiatement (je n'en doutais pas) : Voir la photo d'écran ci-contre.

    2- La solution de MOURIER, dont il s'agit, semblerait bonne tant aux fréquences les plus basses qu'aux fréquences audibles les plus hautes (la simulation, ci-contre, est faite à une fréquence de 30 kH.).

    Qu’en pense-t-on ?

    Bien cordialement,
    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 02-07-2017 à 16:41 sta

    Bonjour,

    Voilà une suite (c'est un feuilleton) de la restauration d'un amplificateur hybride de 1975.

    J'ai envoyé balader l'idée d'employer des TEC 2N3819, même avec une protection par diode Zener (voir messages ci-dessus) ; en effet, quitte à refaire un circuit imprimé, autant tout refaire sérieusement.

    1. J'ai alors suivi le schéma publié de cet ampli hybride NOVOTONE :
    http://www.novotone.com/p…
    Il s'agit d'un push-pull d'EL34, utilisé avec des MOSFETs BS107.

    A la différence que :
    - Je régule l'alimentation des BS107 et celle des grilles écran des EL34
    - J'utilise les superbes transfos toriques de TOROIDY :
    https://sklep.toroidy.pl/…

    2. Bon !
    Le MOSFET BS107, complètement obsolète (que dirait-on des 2N3819 ?) n'est plus commercialisé.
    Quand bien même, j'en avais trouvé en Chine :
    - mais, le lot de BS107 que j'ai reçu de Chine est certainement un rebut de fabrication, ''hors des clous''
    - ainsi, les MOSFETs sont bien référencés ''BS107'', avec un repérage des broches en clair ''D, G, S'' ; mais le brochage réel est différent : ce n'est pas celui du BS107 mais bien celui du VN2010L :
    http://www.vishay.com/doc…
    Voir la photo ci-contre : Utilisation du ''Multi-fonction TESTER TC1'' chinois, pour repérer le brochage réel.
    Autre vérification : en ne connectant que les broches Drain et Source, on trouve bien une diode de protection orientée comme celle du VN2010L.

    3. Par le fait, le nouvel ampli ne marche pas ! (le contraire aurait été bien problématique).
    ''Caramba.. Encore raté !'' (Les jeunes, qui n'ont pas de lettres, disent ''ARRGHHHH...!'' - le niveau baisse).

    Il n'y a plus qu'à refaire un autre circuit imprimé.

    Comme le BS107 (à supposer qu'on en trouve) ne supporte que 200 V. entre drain et source et que le schéma de NOVOTONE, précité, exige de les alimenter à 260 V. j'oublie ces BS107 et je vais tenter d'utiliser des MOSFETs vraiment haute tension :
    J'ai trouvé et acheté des FQN1N50C :
    http://www.produktinfo.co…
    Je ne sais pas si cela va convenir ; je tracerai le réseau des caractéristiques de ce nouveau machin, comme indiqué dans l'épatant bouquin d'Oehmichen ''Transistors à effet de champ'' (ne le cherchez plus en librairie, il est épuisé : 1969, aussi âgé que le 2N3819), pour savoir où aller.

    Bien cordialement,
    R.S.

  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De F1SPI  Le 02-07-2017 à 18:57 sta

    Bonjour

    je pense qu'avec une 12AX7 cela fonctionnerait sans PB


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 17-07-2017 à 09:38 sta

    Bonjour,

    1. Sur le simulateur LTspice, pour le peaufinage du schéma de l'ampli hybride, dont il s'agit.
    Quant à l'intérêt de l'emploi d'un simulateur, voir la vidéo de Jipihorn n°86 :
    https://www.youtube.com/w…
    (Voir, spécialement, à partir du minutage 19'15''de la vidéo)

    Je me suis alors acheté le bouquin de Gilles Brocard ''Le simulateur LTspiceIV, manuel, méthodes et applications''; 2ème édition 2013, Dunod.
    L'édition papier est épuisée ; cependant, c'est disponible en ''livre électronique'', sur une ''liseuse''. Bon, comme ce bouquin est un pavé de 630 pages, je suis allé, d'un coup de Vélib', chez ''Gibert Joseph'', au Quartier Latin : J'ai pu choper un livre d'occasion ''édition papier''.

    Signalons que la dernière mise à jour du logiciel LTspiceIV est de 2017 ; il devient LTspiceXVII.
    Le logiciel (ancienne et nouvelle version) a un onglet ''Mode d'emploi'', qui m'a l'air bien fait et détaillé.

    Le schéma à peaufiner est celui du projet n°40 de NOVOTONE :
    https://www.novotone.be/_…
    Finalement, on ne gardera que les EL34, puisque :
    - on régule la HT (sauf la HT alimentant les plaques des EL34)
    - on change les MOSFET
    - on a déjà changé le transformateur d'alimentation et les transformateurs de sortie.
    Bon, quant à l'idée de construire un ampli hybride, l'idée était déjà dans l'air, en 1975 (car enfin, si j'avais construit un tel ampli en 1975, l'idée ne m'en est sans doute pas venue d'un coup - mais je concède qu'il fallait être un peu fêlé).

    2. Le simulateur LTspice, c'est bien, mais la qualité de la simulation est évidemment liée à la qualité des ''Modèles'' ( = pour utiliser tel ou tel composant, il faut qu'il ait été ''modélisé'').
    Là, rien ne va plus !
    J'avais en tête d'utiliser les MOSFETs suivants :
    - FQN1N50C
    http://www.mouser.com/ds/…
    - ou DN2540
    http://www.redrok.com/MOS…
    - ou LDN150
    http://www.redrok.com/MOS…

    a-) Je n'ai pas trouvé de ''modèle'' acceptable pour le FQN1N50C. Par ailleurs, on ne peut pas comparer (pour vérification) la courbe de caractéristiques, sortant du simulateur, avec celle, ''réelle'', de la fiche des caractéristiques données par le fabricant ; celui-ci, en effet, n'a pas publié (au moins sur un site Internet) la courbe des caractéristiques de sortie du FQN1N50C.

    b-) Également, je n'ai pas trouvé de ''modèle'' acceptable pour le DN2540 : Le simulateur (qui est un pince-sans-rire) nous sort une courbe avec une échelle allant jusqu'à 1,6 A. (alors, que l'on s'attendrait à un ordre de grandeur d'une dizaine de mA.) ; qui plus est, la courbe n'est pas plate, mais inclinée comme celle d'une pentode.

    c-) Le ''modèle'' du LDN150 est un peu plus sérieux (voir copie d'écran, photo ci-contre).
    La courbe est bien plate (Jane Birkin aurait dit : ''Aussi plate qu'un garçon'').
    En revanche, si l'on compare cette courbe avec la courbe réelle donnée par le fabricant, on voit que le ''modèle'' est encore perfectible :
    - pour Vgs=1v. on est à 5,5mA (cf. fiche)
    - pour Vgs=4v. on est à 0,5mA (cf. simulateur)

    Je donne ce ''modèle'' (trouvé sur un forum) dans le fichier texte ci-contre : il faut faire un copier/coller du contenu, dans le fichier des modèles du simulateur : ''[..../lib/cmp/standard.mos]. Le modèle s'utilise, alors, de la même manière que les autres modèles contenus dans ce fichier.

    3. J'ai commandé chez Farnell une dizaine de DN2540 et une dizaine de LDN150.
    Je ferai donc un relevé des caractéristiques ''à l'ancienne'', sur du papier millimétré, avec un crayon et une gomme (gomme=fonction ''undo'') et une corbeille à papier (bien profonde).

    Bien cordialement,
    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 18-07-2017 à 17:54 sta

    Bonjour,

    [Dans mon message précédent, il faut bien évidemment lire LND150 (au lieu de LDN150)]

    1. J'ai bien avancé, le modèle LND150 fonctionne :
    Cf. la photo ci-contre, ''réseau Kellog du LND150'', au simulateur ; à comparer avec celui de la fiche du fabricant, qui est donnée dans mon message précédent.
    Certes, les deux graphes ne sont pas identiques, mais on a progressé (!)

    2. Je continue donc la simulation avec l'étage d'entrée du futur amplificateur hybride (voir photo ci-contre) :
    - Le MOSFET LND150 est alimenté sous 360 V.
    - La résistance de drain est de 72K
    - L'étage admet un signal de 0,6 V avant écrêtage (ici, 1000Hz)
    - La polarisation de grille est à zéro volts (le LND150 est facile à vivre)
    - On sort environ 80 V. sur le drain ; à signaler que les amplitudes + et - sont dissymétriques
    Il faudra optimiser tout cela.

    3. Je donne les fichiers nécessaires à la simulation de cet étage d'entrée, avec LTspiceXVII :
    - AmpHybd_1erEtage_0v.txt (remplacer l'extension ''.txt'' par l'extension ''.asc'')
    - nmos-diode.txt (remplacer l'extension ''.txt'' par l'extension ''.asy'') - [à copier dans le répertoire .../lib/sym]
    Le modèle LND150 est celui donné dans mon message précédent ; sans avoir à le modifier ; il suffit d'avoir la précaution d'ouvrir le fichier [.../lib/cmp/standard.mos] avec l'éditeur de texte dédié, qui est fourni par LTspice, et de copier le contenu du fichier que l'on a téléchargé, avec cet éditeur (on évite, ainsi, un formatage de texte inadéquat).

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 Fichier
.TXT

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 19-07-2017 à 10:45 sta

    Bonjour,

    1. Voilà, j'ai complété le schéma du 1er étage en ajoutant un étage déphaseur ; pour l'instant, c'est la simple transposition du schéma du projet n°40 de Novotone (donné en lien dans mon message précédent du 17 juillet 2017) :
    - Mosfet LND150
    - Résistances de drain et de source du LND150 à 33K
    -Tension d'alimentation inchangée, régulée à 360V.

    Voir, ci-contre, la copie d'écran de la simulation obtenue ; on voit qu'il y a un recoupement à la base des amplitudes positives et négatives.
    C'est ''brut de décoffrage'' (touchez-pas, c'est à peine sec).

    2. Je donne, ci-contre, le nouveau fichier nécessaire à la simulation de cet étage d'entrée avec déphaseur, sur LTspiceXVII :
    - AmpHybd_1erEtage_0v_Dephas.txt (remplacer l'extension ''.txt'' par l'extension ''.asc'')

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Paul  Le 19-07-2017 à 13:06 sta

    Bonjour,

    Ce fil n'a ps beaucoup de reponses et c'est bien dommage car le sujet est passionnant. Meme si je ne commente pas, sachez que je suis avec attention l'evolution du projet.
    Spice est vraiment un outil fabuleux, a partir du moment ou on garde ses limitations en tete...

    Bonne journee !


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 19-07-2017 à 18:15 sta

    Bonsoir,

    1. Merci Paul.

    2. Je m'aperçois en navigant sur Internet, à la recherche d'un modèle d'EL34 pour LTspice, que le signal obtenu en sortie de l'étage déphaseur à LND150 n'est pas celui que l'on devrait obtenir.
    En fait, cet étage déphaseur à LND150 écrête ''comme un malade''.
    Voir, ci-contre, la copie d'écran du double signal que l'on devrait obtenir en sortie d'un étage déphaseur.

    3. Le lien pour télécharger le fichier ''.asc'' et le modèle d'EL34 est :
    http://www.duncanamps.com…

    Bien cordialement,
    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Paul  Le 19-07-2017 à 18:23 sta

    Bonjour,

    La grille du dernier FET ne devrait-elle pas etre polarisee ? En la soumettant a une tension alternative centree sur 0V, je trouve logique que celui-ci reste bloque quasiment la moitie du temps...
    (desole pour l'absence d'accents, j'ecris depuis un clavier QWERTY...)


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 19-07-2017 à 21:59 sta

    Bonsoir,

    Comme le disait Paul, il faut effectivement référencer la grille du LND150 à sa broche ''source'' (et non pas à la masse). Concrètement, l’extrémité de la résistance R5 devrait être connectée à la broche ''source'' :
    - Ainsi, la grille du LND150 sera réellement polarisée à zéro (vue de la source) ; c'est-à-dire au même potentiel que la source.
    - Sinon, avec le schéma faux, la grille (telle que vue par la source) est polarisée à la tension qui est présente aux bornes de la résistance R7 ; c'est-à-dire, encore, à un potentiel négatif par rapport à la source.

    Bien cordialement,
    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Paul  Le 20-07-2017 à 10:18 sta

    Tout depend du point de repos du transistor, de son type (NMOS/PMOS) et de ses differentes caracteristiques.
    Je n'avais pas note les resistances de source et drain... Au repos, la tension Vgs semble bien etre negative, a voir si cela est coherent avec le type du transistor (il faudrait dans ce cas un PMOS).


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 20-07-2017 à 14:25 sta

    Bonjour,

    1. Merci Paul.
    - Le LND150 est bien un 'NMOS'
    - Cf. le réseau de Kellog qui est joint à mon message précédent du 18 juillet 2017
    - La polarisation choisie est de zéro v.

    2. Voilà le schéma à peu près complet (sans la contre-réaction), après avoir ajouté l'étage push-pull à EL34 :
    [--> Fichier ci-contre : 'AmpHybd_1erEtage_0v_Dephas_PP.txt' (remplacer l'extension ''.txt'' par l'extension ''.asc'')]

    3. On peut voir que la bêtise précédente est corrigée : Maintenant l’extrémité de la résistance R5 de 1 M est connectée à la broche ''source'' et non plus à la masse (Ah, ça va mieux !).
    Mais il y avait beaucoup d'autres étourderies (sans compter celles non encore trouvées) : Ainsi, sur le schéma donné précédemment, la résistance R6 de 1M et le condensateur C2 de 0,1F n'ont aucune utilité --> Paf ! supprimés !

    4. Pour ajouter l'étage push-pull à EL34 (6CA7), je ne me suis pas trop cassé la tête :
    - J'ai ouvert mon précédent fichier et celui de Duncan (lien donné dans mon message précédent du 19 juillet 2017)
    - J'ai sélectionné, à la souris, la seule partie du schéma de Duncan qui concerne l'étage Push-pull 6CA7 ;
    - J'ai ''dupliqué'' (Menu 'Edit' --> 'Duplicate') ; alors, tout en bougeant la partie dupliquée à la souris, j'ai sélectionné (toujours avec la souris) l'onglet contenant mon propre schéma : la partie dupliquée a sauté d'un onglet à l'autre.
    Il faut également dupliquer les deux ''directives'' qui sont sur le schéma de Duncan :
    - ''.INC 6ca7.inc''
    - ''.INCdmtriodep.inc''
    Bien entendu, pour que les deux directives soient fonctionnelles il faut :
    - d'abord, avoir enregistré les 2 fichiers pointés par les directives dans le répertoire [.../lib/sub]
    - résister à l'envie (irrépressible) de modifier, sur le schéma, l’appellation '6ca7' en 'EL34' (''ça sent le vécu !'').

    5. Voir, ci-contre, la copie d'écran de la simulation (sortie sur la charge de 8).
    On constate, immédiatement, qu'il y a trop de gain ; j'ai dû réduire la puissance du signal d'entrée de 0,6 v. (ce qui était déjà faible) à 0,2 v.
    Pour autant, avec 0,2 v en entrée, on se trouve à 22,4 v. sur une charge de 8
    Ce qui donne en W. :
    ((22,4 v. / √2)²) / 8 = 31,36 W. !

    Il faudra donc diminuer la tension d'alimentation de l'étage d'entrée, pour diminuer la valeur de la résistance de charge R1 de 72k du LND150.

    Ce MOSFET LND150, qui supporte des tensions d'alimentation de plus de 400 v. peut dès lors avoir un gain ''énorme'' ; ces performances sont supérieures à celles de la malheureuse ECC81/12AT7 du schéma de Duncan, mais aussi du MOSFET BS107, employé dans le projet n°40 de NOVOTONE (ne parlons évidement pas du FET 2N3819 de 1975 !).

    6. Ensuite, il faudra :
    - Corriger la différence d'amplitude entre les alternances + et - (défaut déjà repérable en sortie du 1er étage) : Sur la charge de 8 on a mesuré ainsi +22,4 v. et -21,7 v.
    - Voir la question de la bande passante (on constate que le gain s'effondre vers 20KH).
    - Optimiser la résistance de fuite de grille des EL34 : Duncan et JIPIHORN (vidéo n°86, précitée) ont choisi des résistances de 100K ; NOVOTONE des résistances de 220K (on sait qu'avec des résistances de 100K le niveau de bruit généré sera plus faible.
    - S'occuper de la contre-réaction globale à appliquer à cet ampli.
    - [liste non limitative]

    Bien cordialement
    R.S.


 Fichier
.TXT
 Fichier
.PNG
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Paul  Le 20-07-2017 à 15:09 sta

    Bonjour,

    Effectivement, ca va un peu mieux !

    Deux choses me viennent a l'esprit :
    - La sinusoide de sortie me semble legerement distordue, je sais que LTSpice peut effectuer une analyse de distorsion / transformation de Fourier, cela pourrait etre interessant !

    - J'ai du mal a trouver le mecanisme de polarisation des EL34 sur le schema en basse resolution, en l'absence de la resistance de cathode il faudrait soumettre les grilles a une tension negative, je vois une reference sur le schema mais je ne vois pas ou elle aboutit...

    Bon courage et bonne continuation !

    Paul


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 20-07-2017 à 15:52 sta

    Merci Paul,

    Voir, ci-contre, la copie d'écran du schéma ''presque complet''.

    1. La polarisation négative est donnée par les deux sources 'V5' et 'V6' (valeur à -38 v. à optimiser). Il s'agit d'alimentation ''stabilisée'', selon le principe discuté ici :
    http://www.tsf-radio.org/…
    Il est nécessaire de stabiliser ces polarisations dès lors que l'alimentation des grilles d'écran des EL34 est ''régulée''.

    2. Bien entendu, on mesurera la distorsion.
    Pour l'instant :
    - La sinusoïde tracée à l'écran est celle qu'encaisse la résistance de charge de 8 : 31,36 W.
    - Les valeurs du transformateur de sortie sont celles du schéma de Duncan ; il faudra, ensuite, les remplacer par les valeurs des superbes transfos de Toroidy :
    https://sklep.toroidy.pl/…
    Il sera certainement intéressant de mesurer une différence.

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 23-07-2017 à 14:39 sta

    Bonjour,

    1. On me disait que la 6CA7 était ''électriquement identique'' à l'EL34 ; de fait, sur le site de Duncan la référence ''EL34'' renvoie à la référence ''6CA7''.
    Mais je m'aperçois qu'il existe un modèle Spice qui est spécifique à l'EL34 ; par ailleurs, la 6CA7 est une tétrode, l'EL34 est une pentode (sait-on encore compter jusqu'à cinq ?).

    2. J'ai trouvé une mine de modèles pour Spice sur le forum :
    http://www.diyaudio.com/f…
    J'ai commencé à télécharger un fichier ''pctube_1.11_win.zip'' qui contient 299 tubes ! (dont le modèle pour EL34 - il faut s'inscrire avant de pouvoir télécharger un fichier).

    Cependant, les fichiers *.inc qu'il contient ont été écrits pour un Spice qui n'est pas LTspice ; la syntaxe est légèrement différente.
    Concrètement, il faudrait modifier chacun des 299 fichiers *.inc pour remplacer le signe mathématique ^ par cet autre ** , qui est seul compris par LTspice (sinon, LTspice signale une erreur de syntaxe).
    A cet égard l'un des modérateurs de ce forum écrit, benoîtement :
    ''To use those models in LTSpice, you need to manually edit the *.inc files by replacing all the ''^'' with ''**'' in the text. I think you will find those models superior to the ones by Koren, Munro, etc.''
    (C'est un sadique).

    Le monde se divise entre les courageux qui vont bien visser la casquette sur la tête, cracher dans leurs mains et éditer manuellement les 299 fichiers (mais iront-ils jusqu'au bout ?) et ceux qui ont quelques rudiments de Shell-Unix ; ceux-là (des fainéants, on vous dit !) vont entièrement automatiser l'opération.

    Moi courageux ?
    Voilà, en fichier joint, un ch'tit script sous Linux (sous Windows, je ne sais pas faire).
    Je copie, ci-dessous, les explications données par ce script (ces explications sont appelées avec le paramètre ''--help'')

    # Traduire (pour LTspice) le symbole ^ en ** dans les fichiers *.inc
    # [Par le fait, LTspice acceptera des modèles de composants qui ont été développés pour d'autres
    # versions de Spice]
    #
    # Syntaxe : penelope.sh /chemin-complet/répertoire(dossier)-à-travailler
    # Exemple : penelope.sh /Commune/tmp/pctube_111_win
    #
    # Les nouveaux fichiers *.inc sont nommés : ''AncienNom-m.inc''
    # Ils sont dans le répertoire travaillé - les anciens fichiers sont conservés

    La directive LTSpice à inclure est donc de la forme ''.INC EL34-m.inc'' (.INC EL34.inc renvoie à l'ancien fichier et, par le fait, génère une erreur).

    3. Il faut disposer d'un système Linux (Debian, Slackware, Suse, Mageïa etc..) :
    - remplacer l'extension du script téléchargé .txt par l'extension .sh
    - déplacer ce script vers un répertoire ''bin'' (par exemple /user/bin)
    - lui donner des droits d'exécution avec la commande chmod (ou avec un clic-droit de souris) - sinon le script n'est pas exécutable
    - exécuter le script dans une console
    - revenir sous Windows et récupérer les nouveaux fichiers obtenus pour les copier dans [...]LtspiceXVIIlibsub

    4. Je n'ai pas encore essayé ces nouveaux modèles sous LTspice ; je me suis seulement assuré que le script n'était pas bogué et que les nouveaux fichiers obtenus étaient acceptés par LTSpice.

    Bien cordialement,

    R.S

 Fichier
.TXT
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De f6cer  Le 23-07-2017 à 20:15 sta

    Bonsoir
    C'est très curieux car chez les fabricants (RCA, SYLVANIA ) la 6CA7 est une penthode , en fait c'est la dénomination US de la EL34
    https://frank.pocnet.net/…


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 24-07-2017 à 08:03 sta

    Bonjour,

    @F6CER : Merci.
    J'ai trouvé une explication sur Wikipedia :
    https://fr.wikipedia.org/…
    [Tétrode à faisceaux dirigés]

    ''(...) Pour le dimensionnement des circuits, les équations utilisées sont les mêmes que pour la pentode.''
    ''(...) Certains tubes comme l'EL34 sont réalisés comme une pentode par certains fabricants alors que d'autres les réalisent comme une tétrode à faisceau dirigé (sous la référence 6CA7).''
    Cependant, l'impédance de sortie pourrait être plus faible que celle de la pentode (à voir).

    1. Comme je dois tracer le réseau de Kellog du modèle Spice de l'EL34 (pour vérifier qu'il ne s'écarte pas trop des ''vraies courbes'' données par les fabricants), je regarderai, également, s'il y a une différence entre les modèles Spice de l'EL34 et de la 6CA7.

    2. Appariement ? Toujours est-il que sur les quatre EL34 de l'ampli hybride construit en 1975, j'ai une EL34 ''Phillips'' et trois EL34 ''Inter'' (fabricant, marque ou sous-marque qui m'est inconnu).
    A l'époque, j'ai certainement acheté ces tubes un par un (ils sont loin d'être appariés).

    Bien cordialement,

    R.S


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 25-07-2017 à 15:59 sta

    Bonjour,

    1. Les modèles de l'EL34 et autres, donnés par Ayumi en 2011, diffusés en 2013 sur le site diyauto (précité) ne sont toujours pas fonctionnels - même ''en traduisant le symbole ^ en ** dans les fichiers *.inc''.
    J'ai un deuxième type de ''Syntax Error'' en tentant d'utiliser l'un de ces modèles.
    Voir copie d'écran, ci-contre.

    En regardant la syntaxe employée par Duncan (site précité), il m'avait semblé qu'il suffisait, alors :
    - d'utiliser la forme : VALUE={....}
    - au lieu de : V=...
    Ces modifications auraient été simples à automatiser avec un script shell sous Linux (il suffit d'ajouter une ligne de code au script donné précédemment).
    Malheureusement, ces modifications sont encore insuffisantes ; certes, les erreurs de syntaxe semblent avoir disparu (?) mais, cette fois, LTspice pleurniche : ''Paramètre inconnu''.
    Pour bien faire, il faudrait une grammaire du genre ''Syntaxe des *.inc, pour les nuls''. Je ne vois pas cela sur Internet (ou alors, j'ai mal cherché) ?

    2. Je crois que je vais continuer d’utiliser le modèle de la 6CA7 au lieu de tenter de trouver un chouette modèle pour l'EL34 ; cela en disant, avec DUNCAN + F6CER + Wikipedia, que le modèle 6CA7 = modèle EL34.
    Cela est dommage :
    - J'avais trouvé une belle chanson à citer : ''Basta ya que el yankee mande'', qui était chanté par Atahualpa Yupanqui (j'ai le disque vinyle, acheté neuf à la fin des années 60).
    https://www.youtube.com/w…
    - Il aurait été classieux d'avoir à portée de clic de souris, 299 modèles de tubes (!) Cependant, JipiHorn a donné sur son blog, quelques modèles de triodes et de pentodes (cf. n°86) :
    https://jipihorn.wordpres…/

    Bien cordialement
    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De bthiry  Le 25-07-2017 à 23:08 sta

    bonjour,

    il a quelques temps j'ai reçu de JCJ des modèles de tubes qui tournent avec PSPICE
    version étudiant gratuite. Il y a un modèle pour la EL34.

    voici ce que contient la librairie ---->

    Benoît

  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 26-07-2017 à 16:19 sta

    Bonjour,

    @Bthiry : Merci
    Effectivement, la discussion de 2013, à laquelle vous faites référence m'avait échappée :
    http://www.tsf-radio.org/…

    On y donne les liens des sites de Koren et de Duncan :
    http://www.tsf-radio.org/…
    http://www.tsf-radio.org/…

    Koren donne une liste de modèles, dans laquelle il y a l'EL34 :
    http://www.normankoren.co…

    On regardera cela avec intérêt ; pour l'instant, la priorité (je m'éparpille !) est de terminer ''sur le papier'' cet ampli hybride et de faire des mesures de bande passante, de bruit et de distorsion (peu importe, finalement, le choix d'utiliser des 6Ac7 ou des EL34).
    --> Je potasse le bouquin de Brocard, cité plus haut.

    Bien cordialement,
    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De korssakof  Le 27-07-2017 à 11:07 sta

    Bonjour

    Simulation du tube EL34/6CA7 ---->

    Bonne journée

    Yves

  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 27-07-2017 à 16:03 sta

    Bonjour,

    On arrive à un résultat un poil meilleur pour la EL34 avec ces coefficients :
    MU = 12.2 EX = 1.17 KG1=354 KG2 = 4500 KP = 61 KVB = 30 ->

    J'ai trouvé ces coeff. sur le web, mais cela fait longtemps et je ne sais plus ou.

    Cordialement : JCJ





  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 28-07-2017 à 09:51 sta

    Bonjour,

    Merci Korssakof
    Merci JCJ

    1. Voilà, une nouvelle version du projet (presque complet), ''meilleure que la précédente et moins bonne que la prochaine''.
    Ci-contre, copie d'écran :
    - du nouveau schéma
    - d'une simulation (signal d'entrée à 0,8v., 1kH ; sortie, environ 31W. sur 8)
    Également ci-contre, le fichier LTspice XVII (remplacer l'extension *.txt du fichier téléchargé, par l'extension *.asc)

    2. Modifications apportées :
    - La polarisation de chacun des LND150 est portée à 2,2v.
    Cette polarisation est obtenue en connectant, en série, trois diodes, genre 1N4007, dans le sens passant (On sait que la chute de tension [Vs] d'une diode dans le sens passant est d'environ de 0,7v. c'est stable).
    - Finalement, le LND150 accepte sans difficulté d'être alimenté à la même valeur de haute tension que celle appliquée aux grilles écran des EL34 (soit, ici, 385v.). Cela simplifie le schéma ; le LND150 reste facile à vivre.
    - La valeur de la résistance de Drain, R1, du LND150 de l'étage d'entrée a été considérablement diminuée : Ici, 12k, pour HT=385v, et polarisation à +2,2v.
    - La valeur des résistances de Drain et de Source, R8 et R7, du LND150 déphaseur est également fortement réduite (4,2k, pour 385v. et +2,2v.)

    3. Sur la copie d'écran de la simulation, on voit que l'amplitude de l'alternance positive est plus forte que la négative (comme vu précédemment) ; le phénomène apparaît sur l'étage déphaseur. La simulation du schéma de Duncan (100% lampes) est affecté du même défaut (?)
    La réponse en fréquence est convenable, pour les étages à LND150 ; évidemment, cela se gâte nettement quand on prend en compte l'étage de sortie push-pull et son transformateur (bas de gamme) : chute à partir de 10kH.

    4. Avant de continuer, pour tenter d'être sérieux, il faut donc remplacer ce transformateur de sortie ordinaire, qui a été copié à partir du schéma de Duncan, par le chouette TTG-EL34PP de Toroidy, cf. lien donné supra).
    J'en profiterai pour remplacer le modèle Duncan ''6CA7/EL34'' par celui de l'EL34, donné à partir de Pspice, par JCJ/Bthiry/Korssakof.

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 28-07-2017 à 14:40 sta

    Bonjour,

    Les coeff. donnés plus haut on un grave défaut pour le courant de Gr2 (Le coeff KG2 = 4500 sous estime de beaucoup le courant de Gr2). Les points de repos donnés sur les datasheet ne correspondent pas du tout (schéma du haut). ->

    Les coeff. sur le schéma du bas (avec KG = 760) sont plus proches de la réalité (schéma du bas). ->

    L'idéal est de déterminer soi-même les coeff, en particulier si vous utilisez une tension d'écran très différente de 250V en utilisant les courbes des datasheet pour Vg2 = 360 V. Mais c'est assez compliqué.

    Cordialement : JCJ



 Fichier
.PNG
 
 Fichier
.PNG
 

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 30-07-2017 à 22:47 sta


    Bonsoir,

    Merci JCJ ; je vais regarder cela.

    1. Dans mon dernier message du 28 juillet 2017, j'observais :
    ''On voit que l'amplitude de l'alternance positive est plus forte que la négative ; le phénomène apparaît sur l'étage déphaseur.''
    Le problème se situe bien sur l'étage déphaseur ; j'en ai trouvé la cause :
    En fait, c'est le modèle du LND150, que j'avais pêché en navigant sur le net, qui ne reflète pas exactement le vrai LND150, celui fait de chair et de sang.
    Pour corriger (ici) ce défaut (c'est-à-dire pour rattraper la différence d'amplitude des alternances positives et négatives), il a fallu rendre inégales les valeurs des résistances de charge R8 (Drain) et R7 (Source)
    Par exemple, R8=4,2k et R7=4,4k.
    Voir, ci-contre, la copie d'écran de deux simulations l'une, avec une asymétrie l'autre avec une égalité de R8 et R7.

    Bien entendu, dans la vraie vie, il faut s'attacher à rendre égales ces résistances de charge :
    http://franck.doucet.page…

    2. Comme j'ai reçu de Farnell une dizaine de LND150, j'ai fait un essai ''en vraie grandeur'' :
    - Les deux résistances de charge, Drain et source, sont rendues égales (ajustables de 4,7k)
    - Sur l'oscilloscope double-trace (avant, j'utilisais le fameux LERES T7, dont on a déjà parlé) on voit que l'étage LND150 déphase convenablement et sort des signaux égaux.
    [On ne s'étonnera pas de la mauvaise qualité apparente du signal de sortie ; il reflète, malheureusement, la qualité du signal d'entrée (il faut que je change de générateur BF : j'ai un générateur chinois, bas de gamme, qui est bon à jeter).]
    Voir, ci contre :
    - photo du ''montage de table'', sur plaque d'essai sans-soudure ;
    - traces du résultat sur l'oscilloscope.

    Bien cordialement,
    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 31-07-2017 à 08:25 sta

    Bonjour,

    ''Le mauvais ouvrier a de mauvais outils (et un mauvais modèle de LND150)''.
    En fait, je crois que c'est LTspice qui a raison : il fallait tenir compte de la polarisation, qui déséquilibre les deux voies.

    1. Reprenons la même simulation, mais cette fois, avec une polarisation fixée à zéro :
    - C'est avec des valeurs de résistance de charge égales (Drain et Source) que l'amplitude des signaux de sortie est égale.
    - Avec des valeurs de résistance de charge inégales, les amplitudes des signaux de sortie sont inégales.
    Voir, ci-contre, copie d'écran des deux simulations Asymétrie/Symétrie.

    2. Quant à l'essai sur table ''grandeur nature'', j'ai un générateur BF qui génère tellement de bruit qu'avec de l'imagination, on a des résultats conformes à ce que l'on attend.

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 31-07-2017 à 21:33 sta

    Bonsoir,

    1. J'ai repris les mesures sur le ''montage sur table'', avec les mêmes valeurs, mais en essayant d'être un peu plus rusé :
    Voir ci-contre, les résultats :
    - Signal sinusoïdal
    - Signal en dents de scie

    2. J'en tire des conclusions pratiques :
    - Le réglage final sur l'amplificateur risque d'être pointu (surtout avec mon matos tout pourri) ;
    - mais on peut ''arriver à l'équilibre'' (c'est ce que je dirai à la Commission, à Bruxelles).

    3. Avec les LND150, j'ai aussi reçu les MOSFETS DN2540 ; je les essaierai, par curiosité.

    Bien cordialement,

    R.S.


  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 02-08-2017 à 11:33 sta

    Bonjour,

    1. Je crois avoir résolu la difficulté tenant à une différence d'amplitude du signal, entre les sorties Drain et Source du LND150 :
    - Dans mes trois messages précédents la difficulté était contournée, en déséquilibrant en sens contraire les valeurs des résistances de Drain et de Source (cette solution temporaire ''faisait mal aux yeux'' et, à tout le moins, manquait d'élégance).
    - Mais, au passage, j'avais observé l'influence de la polarisation, sans vraiment approfondir.
    Il fallait, en effet, optimiser la qualité de la polarisation.

    L'erreur a été de ''décréter, unilatéralement, sans concertation avec les partenaires sociaux'', que la tension de seuil 'Vs' d'une diode dans le sens passant était irréductiblement fixée 0.6V (valeur déposée au Pavillon de Sèvres).
    Ce n'est pas très exact.
    En réalité, on obtient une bien meilleure stabilisation de la tension de polarisation :
    - d'une part, en réduisant le courant traversant les diodes (résistance R13 portée à 470k)
    - d'autre part, en connectant une capacité de l’ordre de 33F, en parallèle aux diodes.

    Voir, ci-contre, la copie d'écran de deux simulations de l'étage déphaseur :
    - l'une avec une polarisation à zéro v.
    - l'autre avec une polarisation à 2,2 v. mais avec un courant davantage réduit et avec un condensateur de 33F.
    Dans ces deux simulations, il apparaît que les signaux entre les sorties Drain et Source du LND150 sont d'une amplitude égale.

    2. Également ci-contre,
    - les deux fichiers de simulation [Remplacer l'extension 'txt' des deux fichiers téléchargés par l'extension 'asc']
    - le modèle de la diode rectifieuse UF4007 (avoir cette diode n'est pas nécessaire : un modèle équivalent conviendrait) [Le contenu de ce fichier doit être copié/collé dans le fichier de Ltspice [.../lib/cmp/standard.dio], avec l'éditeur (spécial) intégré à LTspice].


    Bien cordialement,

    R.S

 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 Fichier
.TXT
 Fichier
.TXT

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 02-08-2017 à 15:36 sta

    Bonjour,

    Pour utiliser vos fichier de schéma ''asc'' dans LTSpice, il faudrait connaître des composants définis on ne sait ou : nmos-diode ???, UF4007 ???,... pas facile, il faudrait configurer LTSpice comme sur votre ordi.

    Cordialement : JCJ

  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 02-08-2017 à 16:46 sta

    Bonjour JCJ,

    1-) Il faut, en effet, utiliser la dernière version de LTspice, c'est-à-dire la version LTspice XVII : les fichiers créés sous LTspice XVII ne sont pas lisibles sous LTspice IV.

    2-) Sur les modèles ''UF4007'' et ''LND150'' -->

    En ce qui concerne la fameuse diode ''UF4007'' (qui est simplement une version 1N4007 coursifiée) :

    a-) Tout autre type de diode peut convenir ;
    b- Cependant, pour utiliser ce modèle de diode, se reporter à l'explication (qui a peut-être été trop brève) donnée dans mon message précédent :
    - Télécharger le fichier ''UF4007.txt'' (fichier joint à mon message précédent)
    - L'ouvrir avec l'éditeur spécialisé de LTspice (ou tout éditeur réservé à la programmation, c'est-à-dire qui ne formate pas le texte édité)
    - Copier/coller le contenu du fichier téléchargé avec ce même éditeur dans le fichier de LTspice XVII [.../lib/cmp/standard.dio]
    - Fermer et rouvrir LTspice XVII (pour qu'il se réinitialise).

    Ensuite, la diode UF4007 s'utilise comme un composant diode ''standard'' de LTspice (avec le même symbole).

    3-) En ce qui concerne le modèle MOSFET LND150 (non moins fameux) :
    - Il faut suivre la même procédure
    - le fichier du modèle ''LND150.txt'' a été joint à mon message du 17 juillet 2017 (cf. §2,c)
    - Il faut copier/coller le contenu du fichier téléchargé dans le fichier de LTspice [..../lib/cmp/standard.mos].

    4-) Meuh non ! Ltspice est bien mieux que Pspice (en fait.. je ne connaîs pas Pspice).

    5-) Je n'ai pas encore abordé l'implantation de l'EL34 ; j'en suis à la modification du transformateur de sortie.

    Bien cordialement,

    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 03-08-2017 à 06:33 sta

    Bonjour,

    ça marche, mais quel est le problème puisque le déphaseur fonctionne correctement sans polarisation et avec : résistance de drain = résistance de source ?

    LTSpice, PSpice,... c'est la même chose. Seuls diffèrent les éditeurs de schémas et de résultats et bien sur la gratuité ou non.

    Cordialement : JCJ


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 03-08-2017 à 07:08 sta

    Bonjour JCJ,

    1-) Polariser à zéro le LND150 ne lui permet d'accepter sur sa grille qu'un signal d'entrée de faible amplitude (< 2 ou 3 v. je n'ai plus en mémoire les vrais chiffres) au delà, il écrête.
    Ainsi, sur les deux fichiers ''*.asc'', dont il est question, le signal d'entrée vaut 0,8 v.
    L'étage déphaseur n'encaisserait pas le fort signal de sortie de l'étage d'entrée.

    2-) J'ai oublié de dire que le fichier symbole 'nmos-diode' (qui représente un MOSFET N, avec sa diode interne) avait été joint à mon message du 18 juillet 2017.
    C'est une fanfreluche que j'ai ajoutée, pour faire compliqué (vous savez qu'on aurait pu aussi dessiner une barbe et des lunettes : LTspice ne s'intéresse qu'aux ports (broches connectées) du composant) ; je précise cela pour ceux qui découvriraient ces superbes logiciels de simulation (comment peut-on s'en passer ?).

    3-) Je signale, aussi que l'ami JipiHorn a fait une chouette vidéo (n°93) sur ces logiciels de simulation (on y parle de nœuds, de mailles et de calcul matriciel) :
    https://www.youtube.com/w…

    Bien cordialement,

    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 03-08-2017 à 07:22 sta

    ''J'ai oublié de dire que le fichier symbole 'nmos-diode' (qui représente un MOSFET N, avec sa diode interne)...''
    Pas de problème, le symbole ''nmos'' fourni dans LTSpice colle parfaitement.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 03-08-2017 à 08:47 sta

    Il me semble que votre montage de polarisation pose un problème ->

    Telles quelles sont montées les diodes ne peuvent pas conduire au repos. Leur cathode ne débouche que sur des condensateurs.
    Le montage fonctionne car le Gate du MOS reçoit une polarisation légèrement positive par une résistance directe parasite des diodes (certainement incluse dans le modèle des diodes).
    Si par ailleurs elles conduisaient normalement, elles polariseraient le Gate plus négativement par rapport à la Source, ce qui aggraverait le problème de saturation.

  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 03-08-2017 à 11:31 sta



    @JCJ : Merci !

    1-) Il y a effectivement une erreur de connexion sur le schéma d'essai ''Amphybd_22v_dephas_8essaisym_capa.txt'' : Les diodes sont à l'envers, cul par-dessus tête.
    Heureusement cette erreur ne se retrouve pas sur le ''vrai'' schéma complet :
    - Voir ci-contre, la copie d'écran de ce schéma
    - le fichier texte à télécharger [remplacer l'extension '.txt', par '.asc']

    2-) Par le fait, je ne sais plus exactement ce que j'ai réussi à prouver ''en portant à 470k la R13'' et en ajoutant ''un condensateur de 33F''.
    - Soyons positifs, j'ai quand même prouvé que l'on pouvait se faire des nœuds sans rien connaître du calcul matriciel.
    - Sur cet acquis (solide) je regarderai ce que vaut le vrai schéma.

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 03-08-2017 à 12:08 sta

    En faisant R7 = R8 = 22 k et sans aucun dispositif de polarisation, il me semble que le montage fonctionne très correctement et ne commence à écrêter que vers 50 V càc en entrée.
    Toutes ces recherches compliquées avec les diodes sont-elles vraiment nécessaires ?


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 03-08-2017 à 14:29 sta

    @JCJ : Merci.

    1-) ''Polariser à zéro'' était l'option retenue dans mon message du 20 juillet 2017 (j'avais joint le fichier ''*.asc'').
    Avec R7=R8=47k, sous 360 v, on avait noté (cf.6) :
    ''Une différence d'amplitude entre les alternances + et - (défaut déjà repérable en sortie du 1er étage) : Sur la charge de 8 on a mesuré ainsi +22,4 v. et -21,7 v.

    Avec R7=R8=22k (comme vous le suggérez) : Paf ! le défaut semble disparaître ; magique !
    Cela devrait aussi marcher en portant l’alimentation à 385 v. (c'est-à-dire en utilisant la seule tension d'alimentation nécessaire à la régulation des grilles écran des EL34) ; c'est donc à regarder.

    2-) Tel quel, il y a trop de gain : avec 0,2 v en entrée, on est à 30 w en sortie.
    Curieusement, si l'on tente de diminuer la résistance de drain du LND150 (pour diminuer le gain), le défaut réapparaît (?)

    3-) Vous avez raison, l'option de ''polariser à zéro'' a sans doute été trop vite écartée.

    Bien cordialement,

    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 03-08-2017 à 16:46 sta

    1) Comme vous le dites, la différence d'amplitude des alternances vient du premier étage, alors pourquoi vouloir la corriger en agissant sur le déphaseur ?

    2) Avez vous prévu une contre-réaction ? Si oui, le gain est au contraire beaucoup trop faible.

    Bien cordialement : JCJ


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 04-08-2017 à 20:31 sta

    Bonjour,

    Je n'avais pas encore essayé le traitement des fichiers audio par LTSpice.
    On peut donc essayer un montage à l'état simulé.
    En doc joint, l'ampli ''Robert'', affreusement saturé (volontairement pour essai).
    LTSpice travaille en ''wav'', j'ai transformé les fichiers son en ''mp3'' pour les réduire.

    Cordialement : JCJ

  
 Fichier
.MP3
 Fichier
.MP3

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 04-08-2017 à 21:11 sta

    Bonsoir,

    Merci JCJ.

    1-) Par-delà l'aspect ludique, sonoriser le schéma pourrait sans doute aider à repérer, du premier coup d'oreille, l'aplatissement d'une sinusoïde qui est injectée en entrée ; c'est à regarder.

    2-) Mais dans le registre ''Les enfants s'amusent'', l'une des premières choses que j'ai faites avec LTspice, c'est de mesurer le courant d'avalanche d'un MOSFET (boîtier To92) ; je n'ai plus trop les chiffres en mémoire, mais c'était du 16kA sous 600v. environ ; pas de fumée (décevant).

    Bien cordialement,

    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 04-08-2017 à 23:43 sta

    Bonsoir,

    1-) Je bouquine toujours le pavé de Brocard (précité) ; j'ai trouvé des explications claires sur les fonctions ''.Param'' et ''.Step''.

    C'est assez irremplaçable pour, ici, choisir :
    - la polarisation du 1er étage
    - la valeur de la résistance de Drain

    En pratique, on peut alors faire varier automatiquement la valeur d'un paramètre (résistance ou autre composant ou source) selon un pas (''step'').
    Ici, on a fait varier la valeur de :
    - la polarisation de 0v à +3v (pas de 0,6v)
    - la résistance de Drain de 12k à 32k (pas de 10k)

    Voir, ci-contre, la copie d'écran des deux simulations ; le signal d'entrée est fixée à 0,1v 1kH.

    Autre simulation, ci-contre, pour la seule variation de la résistance de Drain, avec cette fois, un signal d'entrée qui est fixée à 0,6v 1kH (valeur qui fait débiter un peu moins de 30w, au push-pull d'EL34).

    2-) Je constaterai, pour ma part, qu'une polarisation est nécessaire (environ 3v, voire davantage).
    En effet, je crois qu'en dessous cette valeur, le manque de polarisation aplatit le signal de sortie (même avec un signal d'entrée aussi faible que 0,1v).
    C'est bien un aplatissement du signal et non pas une amplification puisque la résistance de Drain est fixe.

    3-) En ce qui concerne la variation de la valeur de la résistance de Drain :
    - augmenter sa valeur augmente le gain (Bon.. le contraire aurait été surprenant)
    - en revanche, pour un signal d'entrée de 0,6v (cf. seconde copie d'écran) il apparaît que la valeur de 32k donner un gain trop élevé : le LND150 écrête.

    4-) A suivre --> les fichiers LTspice des simulations

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 04-08-2017 à 23:54 sta


    ----> Suite du message précédent ; ci-contre, les trois fichiers LTspice des simulations.
    Remplacer les extensions ''*.txt'' des fichiers téléchargés par l'extension ''*.asc''

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.TXT
 Fichier
.TXT
 Fichier
.TXT
 

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 05-08-2017 à 05:25 sta

    ''... on peut alors faire varier automatiquement la valeur d'un paramètre (résistance ou autre composant ou source) selon un pas (''step'')....''
    C'est très connu pour tous ceux qui utilisent ce type de simulateur. On s'en sert par exemple pour tracer les réseaux de caractéristiques des tubes et les comparer aux documents papier de l'époque.

    Parmi les choses utiles qui concernent la conception des amplis, voir aussi le calcul de chaque harmonique (pas la FFT, transformée de Fourier rapide) et le taux de distorsion harmonique.

    Cordialement : JCJ


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 05-08-2017 à 08:39 sta

    Bonjour,

    @JCJ :

    1) Le réseau de Kellog du LND150 a été tracé ; c'était l'objet de mon message du 18 juillet 2017.
    Ainsi dans ce tracé, comme vous le notez, on fait varier, pas à pas, deux sources de tension.

    Avec les fonctions (distinctes de l'opération précédente) '.Param' et '.Step' on peut appliquer le même principe à n'importe quel composant (ici une résistance de Drain) à une température de fonctionnement etc..

    2) Voir les exemples de simulation donnés par LTspice ; ils se trouvent dans le répertoire [.../Examples/Educational/Step*.asc]

    Bien cordialement,

    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 06-08-2017 à 22:52 sta

    Bonsoir,

    1-) Nous avons été rattrapé par la patrouille !

    En effet, en alimentant le LND150 sous 385v. avec une polarisation fixée à 3,3v (valeurs de nature à sortir une belle sinusoïde) il dissipe une puissance supérieure à 2 W.
    Or en se reportant à la fiche technique du fabricant (cf, supra, mon message du 17 juillet 2017), c'est avec stupeur (et en s'épongeant le front) que l'on constate que le LND150 ne peut pas dissiper plus de 600 mW à 45°C.

    Il faut donc se résoudre à lui dédier une alimentation HT régulée distincte - Adieu la simplicité !
    Remarquons, cependant, qu'il est fastoche de créer une HT régulée : il suffit, en effet, d'utiliser le régulateur haute-tension Lr8n3, en boitier TO92, dont on a déjà abondamment parlé sur ce forum.

    2-) On trouve assez facilement (avec les fonctions 'Step' et 'Param' précitées) un point de fonctionnement plus approprié :
    HT à 200 V
    Résistance de Drain portée à 17k
    Polarisation à 2,7v
    La puissance dissipée par le LND150 tombe sous les 512mW

    La sinusoïde est bien belle.
    A noter que les valeurs données sont assez critiques (!)

    Voir, ci-contre, une copie d'écran des simulations des points de fonctionnement : HT=385v. et HT=200v.
    ---> le signal de sortie, c'est la sinusoïde de couleur verte // le tracé qui est superposé en rouge, c'est la puissance instantanée dissipée par le LND150.

    Voir également, ci-contre, les deux fichiers de simulation à télécharger (remplacer l'extension '*.txt' par l'extension '*.asc').

    3-) En cours de simulation, pour que LTSpice calcule la puissance dissipée, il faut :
    - positionner la souris sur le composant à mesurer
    - Appuyer sur la touche du clavier 'Alt' (le curseur prend la forme inquiétante d'un thermomètre de couleur rouge-écrevisse)
    - cliquer.

    4-) J'avais imprudemment dit, supra, que le LND150 était ''facile à vivre'' ; en réalité, c'est un caractériel instable (je n'ose pas dire : ''c'est un bipolaire'').

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 Fichier
.TXT
 

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 07-08-2017 à 08:03 sta

    Bonjour,

    Vous allez devenir un grand spécialiste de LTSpice...

    Un petit pas de plus :

    ''...La sinusoïde est bien belle.'' On peut calculer le taux de distorsion, ici 1,09% (directive ''.four'', schéma du haut).

    Pour la puissance vous pouvez calculer la puissance moyenne (la vraie, la puissance efficace ça n'existe pas) : Ctrl + clic sur le nom de la courbe de puissance (ici 366mW, schéma du bas).

    Cordialement : JCJ


  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 07-08-2017 à 14:11 sta

    Bonjour,

    Merci encore JCJ.

    1-) Avant d'aborder le chapitre du bouquin de Brocard qui est consacré aux distorsions, je tenterai d'assimiler ce que dit JiPiHorn dans la série de trois vidéos (n°98, n°99, n°105) qu'il a consacrée à ''Fourier, Laplace et compagnie'' :
    https://www.youtube.com/w…

    2-) Ce taux de distorsion me paraît un peu élevé - Qu'en pense-t-on ?
    Je crois à peu près deviner une cause possible : la résistance de Drain R1, qui vaut 17k sur le schéma, a une valeur un peu arrondie.
    A vue de nez, la bonne valeur serait comprise dans une fourchette 17k / 17,1k.
    Ainsi, en portant cette résistance à 17,08k, on voit que l'on diminue d'un cheveu ce taux de distorsion.

    Voir copie d'écran, ci-contre, avec la même directive ''.Four'' utilisée par JCJ, après avoir porté la valeur de R1 à 17,08k.

    3-) J'ai trouvé sur Internet le modèle du MOSFET 'BS107' - c'est-à-dire le MOSFET utilisé par NOVOTONE dans son projet d'ampli hybride n°40 (précité).
    Il sera donc possible de modéliser le schéma de NOVOTONE sous LTspice et, par le fait, d'avoir des points de comparaison (notamment sur la distorsion).

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 07-08-2017 à 19:53 sta

    17k; 17, 1k; 17,08k... Je ne crois pas du tout que la résistance de drain soit aussi critique. Les petits écarts de taux de distorsions ne sont dus qu'aux approximations des calculs.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 08-08-2017 à 16:24 sta

    Bonjour,

    1-) Voilà, ci-contre, le schéma (provisoire) complet de l'ampli hybride, c'est-à-dire : Étage d'entrée + Déphaseur + PP EL34.

    Les résultats, avant d'appliquer une contre-réaction ''Sévère mais juste'', me semblent très acceptables :
    - 23,5 W sur 8 , avec 450 mV en entrée
    - (à cette puissance) les distorsions sont de :
    0,96 % en sortie du 1er étage
    0,54 % en sortie du déphaseur
    1,66 % sur charge de 8
    - Ces taux de distorsion sont obtenus au moyen des directives ''.Four,'' selon la manip' qui a été décrite par JCJ, ci-dessus.

    La puissance dissipée par chaque LND150 est inférieure à 450 mW.

    Voir, ci-contre, le fichier ''AmpHybd_1erEtage_Dephas_PP_200v-385vLOG.txt'' qui donne le résultat des 4 directives ''.Four''
    Également, ci-contre :
    - la copie d'écran de la simulation,
    - le fichier LTspice (remplacer l'extension '*.txt' par l'extension '*.asc').

    2-) Je ne comprends pas très bien (même, disons, ''pas du tout'') pourquoi le taux de distorsion en sortie du déphaseur est moins élevé que celui de l'étage d'entrée.

    3-) La qualité de l'étage Push-pull EL34, qui est évidemment à la traîne, sera très certainement améliorée quand on aura remplacé les caractéristiques du transformateur de sortie actuel (trouvé sur un schéma de Duncan) par celles du transformateur de sortie polonais Toroïdy (''riche en fer et en cuivre'' : 2,7Kg pièce).

    4-) Pour affiner les valeurs des résistances et celles des polarisations, je ne me suis pas trop cassé la tête :
    - J'ai balayé une fourchette de valeurs à l'aide d'une directive '.Step param' - cela, tout en faisant tourner une directive '.Four'.
    - On regarde ensuite les résultats de la directive 'Four' (en effet, elle a évalué, tour à tour, le taux de distorsion résultant de chaque valeur de la fourchette testée).

    Signalons une autre méthode :
    Planter la pointe d'un compas d'écolier sur son bel écran de portable (bien enfoncer pour ne pas glisser) et mesurer la hauteur des amplitudes positives et négatives du signal de sortie (ensuite, jeter son ordinateur portable).

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 Fichier
.TXT
 Fichier
.PNG

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 11-08-2017 à 23:13 sta

    Bonsoir,

    1) Nous avons :
    - remplacé les caractéristiques du transformateur de sortie qui était tiré d'un schéma de Duncan (précité) par celles du Toroïdy 'TTG-EL34PP' ;
    - fait les simulations (.Step Param + .Four) sur les fourchettes de valeurs, qui ont été notées sur le schéma donné ci-contre.

    2) Les résultats ont bien progressé (cf. mon message précédent, pour comparaison) :

    - 22,5 W sur 8 , avec 450 mV en entrée
    - (à cette puissance) les distorsions sont de :
    0,95 % en sortie du 1er étage
    0,49 % en sortie du déphaseur
    1,32 % sur charge de 8 ohm
    Voir, ci-contre, le résultat des directives '.Four'

    3) A noter l'impact fort sur le taux de distorsion :
    - de la polarisation des EL34 (sensible à une variation de 0,5 v.)
    - de la résistance de grille de commande des EL34 ; ainsi, on a pu abaisser cette valeur à 40 k, (au lieu de 100 k) ; c'est, pour moi, une surprise : je pensais que réduire cette valeur n'aurait d'effet favorable que sur le niveau de bruit (comme le disait JipiHorn).
    - de la valeur de la HT appliquée aux grilles écran des EL34 ; ainsi, une HT abaissée à 360 v. conduit à un taux de distorsion de 5%, contre 1,32% pour une HT qui est fixée à 385 v.
    En revanche, comme il fallait s'y attendre, le taux de distorsion est peu sensible à la valeur de la HT qui est appliquée aux anodes des EL34.

    4) J'ai trouvé une belle page sur les transformateurs BF :
    http://6bm8.lab.free.fr/d…

    Il y a des liens notamment sur deux articles (téléchargeables) :
    - celui de Raymond Brault ''Transformateurs - basses fréquences et haute fidélité''
    http://6bm8.lab.free.fr/D…
    - celui de Charles Guilbert ''Calcul des transformateurs BF''
    http://6bm8.lab.free.fr/D…

    Il y a, aussi, des notices de transformateur de sortie, dont celles des Établissements Millerioux.
    A noter que les transformateurs de sortie Millerioux sont toujours fabriqués (par SERDI) :
    http://www.serdi.fr/index…

    Le modèle Millerioux, qui correspondrait à celui de Toroïdy, serait le 'XH36B' :
    https://sklep.toroidy.pl/…

    5) Comme le disait JipiHorn, ''quand on modélise un transformateur sous LTspice, y'a une racine carrée qui déboule..''
    --> Ceux qui ne savent pas extraire une racine carrée à la main n'auraient pas été reçus au Certificat d’Études de 1910 !
    Bien heureusement, on trouve une chouette page sur Internet : ''Comment extraire une racine carrée à la main'', avec un fac-similé d'une méthode de 1910 (et aussi celle de Héron d'Alexandrie).
    http://therese.eveilleau.…

    Bien cordialement,

    R.S.


 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 12-08-2017 à 12:48 sta

    [Oubli]

    Ci-contre, le fichier de simulation LTspice qui aurait dû être joint à mon message précédent (Remplacer l’extension *.txt du fichier téléchargé par l'extension *.asc).

    R.S

 Fichier
.TXT
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 13-08-2017 à 09:08 sta

    Bonjour,

    Tout cela constitue un bon exercice LTSpice.

    Si on veut passer à un montage réel, il y a encore quelques problèmes...

    - La polarisation des EL34 à -38 V sous-entend qu'à puissance maxi elles attendent une tension de grille variant de +/-38V (soit entre 0 et -76V). Or l'étage driver ne peut pas fournir cette excursion de tension. Au repos la tension de drain est à 170 V pour une HT de 200 V. Impossible de monter à +38 V au dessus de 170V.
    Idem coté source où la tension au repos n'est que de 20V.
    Le problème est très visible dans la simulation, si on augmente la tension d'entrée, on voit qu'à la sortie l'alternance + est écrêtée bien avant l'alternance -.

    - Le gain global (45, soit 33dB) est très insuffisant pour appliquer une contre réaction globale.

    ''Je ne comprends pas très bien (même, disons, ''pas du tout'') pourquoi le taux de distorsion en sortie du déphaseur est moins élevé que celui de l'étage d'entrée.''

    Une explication possible, sous réserve : la distorsion est principalement due à l'harmonique 2 causée par une différence d'amplitude des alternances. Le premier étage écrête un peu une alternance, le suivant en opposition de phase écrête un peu l'autre, si bien qu'il améliore la forme générale.

    Cordialement : JCJ




Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 13-08-2017 à 22:05 sta

    Bonsoir,

    Merci JCJ :

    1) Comme vous le notez, avec les valeurs de HT choisies et cette polarisation à -38 v. on peut effectivement tirer davantage de puissance du push-pull d'EL34 : soit une trentaine de W. sans trop le payer avec de la distorsion (je n'en étais pas persuadé).
    Pour comparer les taux de distorsion à ces niveaux de puissance, je n'ai conservé du schéma précédent que le seul push-pull d'EL34 ; par le fait, le push-pull est ici alimenté par un ''déphaseur sans distorsion possible'' (deux sources d'une sinusoïde à 1kH, dont l'une est connectée à l'envers) :
    Voir, ci-contre :
    - le fichier de simulation LTspice (Remplacer l’extension *.txt du fichier téléchargé par l'extension *.asc)
    - la copie d'écran de la simulation
    - le fichier ''LOG'' récapitulant les % de distorsion.

    2) Comme nous l'avions vu (cf mon message ci-dessus du 6 août 2017) on ne peut pas alimenter les MOSFETs LND150 avec une HT de beaucoup plus de 200 v. sans leur faire dissiper une puissance trop importante (en effet, sous HT=360 v. ils dissipent un peu plus de 2 W.).
    C'est-à-dire qu'avec ce type de schéma, sans autre artifice, il est possible de tirer de cet ampli hybride une grosse vingtaine de W.

    Novotone, dans son projet ''n°40'', précité, tire une trentaine de W. d'un assemblage hybride MOSFET BS107 + PP EL34.
    On croit deviner l'astuce qui est utilisée dans leur schéma, (cf. ci-dessous) :
    https://www.novotone.com/…
    A mon avis, la R9 de 47k (résistance de source du 1er BS107 du schéma Novotone) a pour effet de ''tchanquer'' le MOSFET, comme un berger landais :
    https://fr.wikipedia.org/…
    Ainsi, on alimente le BS107 sous HT=260 v. sans lui faire dissiper une puissance exagérée.

    3) Le commentaire de ce projet n°40 est imprécis, ou maladroit :
    https://www.novotone.com/…

    Mais, comme je l'ai dit plus haut, je modéliserai sous LTspice le schéma de ce projet Novotone ; en effet :
    - l'astuce est à retenir pour tirer une trentaine de W. d'un assemblage LND150 + PP EL34
    - et aussi par simple curiosité ; car enfin, comment font-ils (?) pour avoir des performances honorables, tout en employant des valeurs normalisées de résistance, à tolérance de 5 ou 10 % et tout en ne régulant pas la HT (?) : La simulation de ce schéma sous LTspice sera certainement instructive.

    4) Pour le moment, je poursuis avec le schéma de mon message précédent avec des simulations sur la bande passante, le niveau de bruit et la contre-réaction.
    On comparera avec le projet Novotone n°40.
    Toujours est-il que l'on pourra toujours faire un ''Fork'' comme disent les informaticiens (à la SNCF on dit un ''Embranchement particulier''), en adaptant des LND150 sur le projet de Novotone (puisque les BS107 ne sont plus commercialisés).

    5) Je ne suis pas trop inquiet quant à un manque de sensibilité pouvant résulter du schéma qui nous occupe après application d'une contre-réaction :
    En effet, cet ampli hybride est destiné à être servi par le tuner FMD stéréo, n°FD-428 d'Esart, dont on a parlé dans cette discussion :
    http://www.tsf-radio.org/…
    Ce tuner à lampes, construit en 1964, délivre un signal de sortie BF > à 1 V. (faudrait lui donner du bromure).

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.TXT
 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 14-08-2017 à 11:59 sta

    Bonjour,
    ''...avec ce type de schéma, sans autre artifice, il est possible de tirer de cet ampli hybride une grosse vingtaine de W.''
    On peut certainement tirer beaucoup plus avec la HT de 410 V que vous avez choisi (jusqu'à 50W d'après les datasheets).
    Vous devriez essayer des résistances de Source et de Drain plus fortes que 12,4k (47k ou plus), on obtiendrait ainsi des tensions suffisantes pour attaquer les grilles des EL34 avec moins de courant dans le MOS.

    Cordialement : JCJ


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 16-08-2017 à 20:48 sta

    Bonsoir,

    @JCJ, Merci :

    - On peut prévoir deux versions de l'ampli hybride : l'une qui sort 22 W. (nom de code : ''J'ai joué petit-bras'') ; l'autre à 30 W. (nom de code : ''Je tente l'ace sur deuxième balle'').
    On ne peut pas monter plus haut qu'une trentaine de W. tout en ne sacrifiant pas la qualité : en effet, on voit sur la simulation qui était jointe à mon précédent message, que le taux de distorsion ne bouge pas en poussant l'ampli à 30 W. ; en revanche le taux de distorsion monte à 2,5 % à 40 W. et il bondit à 5,2 % à 45 W.

    - C'est le LND150 de l'étage d'entrée qui dissipe trop avec une HT élevée ; comme vous le notez, le cas de l'étage déphaseur est simple à régler.

    1) Diagramme de Bode (Version 22 W.).

    Cette simulation a montré que la valeur des condensateurs de liaison C4 et C5 entre le déphaseur et le PP d'El34 était trop faible à 0,22 F (avec des résistances de grille à 41K) ; on a donc porté la valeur de ces condensateurs à 2,2 F.

    - Voir, ci-contre, la copie d'écran de la simulation ; tracé du haut : la phase en ° ; tracé du bas : le gain en db ; la plage de fréquence analysée va de 10 Hz à 100 kHz ; pour mémoire, le transformateur de sortie de Toroïdy a une courbe de réponse qui est assez plate de 10 Hz à 54 kHz.
    - Ci-contre, également, le fichier LTspice de la simulation (Remplacer l’extension *.txt du fichier téléchargé par l'extension *.asc).

    2) Certes, il peut être imprudent de trop augmenter la valeur des condensateurs de liaison (risque d'accrochage façon ''motor-boating''), mais on travaille, ici, avec des alimentations HT régulées. Enfin, on verra bien (!)

    3) On a un peu atténué la bosse des tracés, aux alentours de 58 kHz (due, certainement, au transfo de sortie, qui est limité à 54 kHz) en plaçant en parallèle à la résistance de Drain du LND150 d'entrée une capacité de 200 pF.

    Ci-contre, le schéma provisoire de l'ampli hybride, à la date d'aujourd'hui.

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 Fichier
.PNG
 

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 17-08-2017 à 07:23 sta

    Bonjour,

    Résistance de fuite de 41k, condo de liaison de 2,2µF, pourquoi ne pas s'en tenir à des valeurs plus habituelles ?
    Finalement, quel est le but de tout cela : simple exercice PSpice ou réaliser le montage ?

    Bien cordialement : JCJ


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 17-08-2017 à 20:33 sta

    Bonsoir,

    @JCJ :
    - On peut rappeler que ces valeurs de résistance (R9-R10) et de capacité (C4-C5), qui peuvent surprendre, ont été optimisées (selon la méthode habituelle : directive ''.Step param'').
    A cet égard, voir mon message du 11 août 2017, quant à l'optimisation des résistances R9 et R10.
    - Il faut, aussi, avoir à l'esprit que les fiches techniques de l'EL34 donnent une valeur maximale pour la résistance ''Rg1'' (700K pour la classe A et AB) ; Cette valeur maximale n'est évidemment pas la valeur conseillée ; la valeur à choisir est un compromis entre l'impédance de sortie de l'étage précédent et l'impédance d'entrée de l'EL34.
    - Ici, on suppose que l'étage déphaseur LND150 a une impédance de sortie assez basse (en raison des résistances de Drain et de Source qui valent 12,4k) ; on suppose, alors, que le bon compromis trouvé par LTspice est R9=R10=41k, pour minimiser la distorsion.
    - Quant à la valeur des condensateurs C4 et C5, on sait qu'ils forment avec R9 et R10 un filtre ''Passe-haut 'C+R''' ; il en résulte que, plus on baisse la valeur de 'R', plus il faut augmenter celle de 'C' ; il ne faut donc pas être trop étonné si LTspice trouve une valeur C4=C5=2,2F.
    - Cela dit, les résultats donnés par LTspice sont ''justes'' si les modèles de l'EL34/6CA7 et du LND150 représentent la réalité ''assez fidèlement''. Évidemment, si la modélisation du LND150 a été bâclée, sinon cochonnée, on est mal !

    [Suite]

    1) Bruit de fond de l'amplificateur hybride ''sur papier'' :
    Voir, ci-contre, la copie d'écran de la simulation.
    Cette simulation est faite en visualisant à l'écran les développées de Fourrier.
    Je n'ai pas de point de comparaison avec d'autres amplis ; je suppose que ces résultats sont très acceptables (?)

    2) Sur cette question, JipiHorn a fait une chouette vidéo (n°50) ''Décibels et les pièges du rapport signal/bruit'' :
    https://www.youtube.com/w…

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 18-08-2017 à 08:53 sta

    Bonjour,

    ''- On peut rappeler que ces valeurs de résistance (R9-R10) et de capacité (C4-C5), qui peuvent surprendre, ont été optimisées (selon la méthode habituelle : directive ''.Step param'').''

    Vous avez optimisé pour de très faibles variations de la distorsion non significatives au vu de l'approximation du modèle de la EL34.
    Il suffit de comparer les datasheets et ce que donne PSpice pour les points de repos de votre modèle (doc joint) pour voir les limites de la simulation.
    De même pour les courbes Ia(Va), le modèle que vous utilisez ne tient pas compte de l'émission secondaire qui déforme les caractéristiques aux faibles tensions d'anode.
    Donc ne pas trop faire confiance à des taux de distorsion à 0,1% près. Il est préférable de partir sur des valeurs R C éprouvées.

    Considérer aussi qu'un Push-Pull de penthodes nécessite une contre-réaction (sauf si on recherche la distorsion : guitare, audiophilie). C'est ce qui réduira le taux de distorsion.

    Bien cordialement : JCJ





  
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 18-08-2017 à 23:34 sta

    Bonsoir,

    1) Voilà, comme convenu, la ''version 32 W.'' de l'ampli hybride :

    A la puissance maximale de 32 W. pour un signal d'entrée de 0,22 v. (sensibilité sans doute un peu élevée) :
    - Distorsion 'Étage d'entrée MOSFET LND150' : ----- 0,67 %
    - Distorsion 'Étage déphaseur MOSFET LND150' : ----- 0,28 % et 0,29 %
    - Distorsion 'PP EL34 sur charge de 8' : ----- 1,44 %

    Ci-contre, le ficher ''LOG'' récapitulant les taux de distorsion.

    Également, ci-contre, copie d'écran du schéma :
    A noter que :
    - l'ajout d'un élément nouveau (copié du schéma NOVOTONE n°40, précité) : une résistance de 220 de contre-réaction, R13, faisant la courte-échelle au LND150 et lui permettant ''d'élever son niveau de jeu''.
    - la HT du LND150 d'entrée est à 340 v.
    - la HT du LND150 d'entrée est à 385 v.
    - les polarisations des LND150 sont à zéro v.
    - les résistances de grille des EL34 sont seulement de 16k (aïe..)

    2) Comme le notait JCJ (message ci-dessus), on a un vrai problème avec ces valeurs de grille des EL34.
    Autant, j'ai une explication cohérente, sinon plausible, pour expliquer des valeurs R9=R10=41k pour la version ''22 W.'' de l'ampli hybride, autant, sur ce coup là, je reste dubitatif.
    ---> Voir, ci-contre, la copie d'écran des tracés avec trois valeurs de résistance de grille :
    - Tracé en vert : R9=R10=16k : la courbe est belle (!)
    - Tracé en bleu : R9=R10=46k : la courbe tremblote (fibrillation cardiaque ?)
    - Tracé en rouge : R9=R10=86k : la courbe tremble (sismographe - échelle 3 sur l'échelle de Richter ?)

    Ci-joint, le fichier LTspice de la version ''32 W.'' (Remplacer l’extension *.txt du fichier téléchargé par l'extension *.asc).

    Qu'en pense-t-on ?
    Il faudra vérifier tout cela sur ''un montage sur table''.
    Toujours est-il que LTspice a bien débroussaillé le terrain.

    [A suivre : Bande passante et niveau de bruit .....]

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.TXT
 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 19-08-2017 à 09:21 sta

    Bonjour,

    1) Sur la question des valeurs de grille des EL34 :
    Avant même de tenter un ''montage sur table'', il faudra mesurer d'autres paramètres car, enfin, ces tracés tremblotants (voir, copie d'écran jointe à mon message précédent) ressemblent furieusement à une oscillation parasite.

    2) Je corrige un ''lapsus scripti'' de mon avant dernier message :
    En effet, il ne faut pas lire ''les développés de Fourier'' mais bien ''les transformées de Fourier'' ; car enfin, Fourier n'était pas un haltérophile, mais bien un joueur de rugby (Pardon à tout le Sud-Ouest et au Stade français).

    Bien cordialement,

    R.S.


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De jcj  Le 19-08-2017 à 09:40 sta

    Bonjour,

    Résistance de fuite de grille de 16k...

    Je pense que ce n'est pas ainsi qu'il faut utiliser la simulation.
    Les modèles ont été établis avec le plus de précision possibles autour des caractéristiques d'utilisation données par les constructeurs.
    Plus on s'éloigne de ces caractéristiques, plus les résultats sont faux et si on essai d'améliorer ces résultats faux avec un modèle de plus en plus faux on arrive à des aberrations.

    Pour les oscillations de grille, il suffit d'augmenter la résistance de grille série (22k au lieu de 4,7k) et revenir à des résistances de fuites > 100k.

    Pourquoi plus rien ne fonctionne si on remplace votre LND150 bricolé par un autre MOS de la bibliothèque LTSpice ???

    Cordialement : JCJ




Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 19-08-2017 à 23:54 sta

    Bonsoir,

    1) La piste d'une oscillation parasite (cf. mon message de ce matin) était bonne ; en effet, il a suffi de porter les résistances de blocage R6 et R12 de 4,7k à 12,7k pour stopper les oscillations parasites.
    Dans le schéma donné précédemment (message du 18 août 2017), je pense que ces mêmes oscillations parasites ont été arrêtées par le fait d'avoir donné aux résistances de grille R9 et R10 des EL34 des valeurs de 16k, bien en dessous des impédances de sortie de l'étage déphaseur à LND150.
    C'est un moyen évidemment non orthodoxe et coûteux : on a perdu 3w. en sortie (32W. au lieu de 35w.).

    2) Sur la bonne valeur à donner aux résistances de grille R9 et R10 :
    Des éléments de réponses sont donnés sur Wikipédia à l'article ''Adaptation des impédances'' :
    https://fr.wikipedia.org/…
    Pour ma part, je retiens (pour ce qui nous intéresse) qu'il y a deux voies, selon ce que l'on veut faire :
    - Pour privilégier le rendement, on désadapte les impédances : la valeur de l'impédance d'entrée de l'étage alimenté est donc choisie très grande par rapport à celle de l'impédance de sortie de l'étage précédent.
    - En revanche, pour privilégier un taux bas de distorsion, on tente d'adapter ces deux impédances.

    C'est donc bien ce qui se passe quand l'on balaye, avec une directive LTspice 'Step param', une fourchette de valeurs de résistances de grille de plus en plus faibles : on fait, alors, baisser d'autant le taux de distorsion.

    3) Pour connaître la valeur des impédances de sortie de l'étage déphaseur, il suffit simplement de faire tourner une directive LTspice 'Transfer function' ; elle donne comme résultats :
    - le gain
    - l'impédance d'entrée
    - l'impédance de sortie.

    4) Mais il y a un inconvénient ; en effet, si l'on néglige le rendement, le LND150 dissipe davantage :
    - avec des résistances de grille de 82k, le LND150 dissipe 371mW.
    - si l'on adapte de plus en plus les impédances, la dissipation du LN150 approche les 400mW.

    On va jouer ''petit bras'' et donc s'en tenir à des résistances de grille R9 et R10 de 82k.

    Ci-contre, la copie d'écran du schéma de l'ampli hybride (version 32 w.), qui comprend les modifications expliquées ci-dessus.

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 20-08-2017 à 12:19 sta

    Bonjour,

    1) Voilà, j'ai demandé à LTspice (bonne pâte) de tracer le diagramme de Bode ''gain et phase'' de la version ''33W.'' ; voir ci-contre.

    On a pu diminuer à 1F la valeur des condensateurs de liaison C4 et C5, dès lors que les résistances de grille R9 et R10 des EL34 ont été augmentées à 82k.
    Pour comparer avec la version ''22W.'' de l'amplificateur, voir mon message du 16 août 2017, ci-dessus.
    La réponse de la version ''33W'' aux fréquences très aiguës est moins bonne que celle de la version ''22W.''. La raison est certainement que la valeur de la résistance de Drain 'R1' est passée de 18k à 100k, d'une version à l'autre.
    Dès lors, on a pu supprimer la capacité de 200pF 'C2', qui était en parallèle avec 'R1'.

    2) Le bruit de fond est un peu plus élevé pour la version ''33W.'' que pour la première version à 22W.
    Voir copie d'écran ci-contre.
    Voir mon message du 17 août 2017, ci-dessus, pour comparaison.

    3) On verra bien si une boucle de contre-réaction globale ''sévère mais juste'' améliore un peu ces performances sans doute un peu faibles.

    Ci-joint, le fichier LTspice de la version modifiée ''33W.'' (Remplacer l’extension *.txt du fichier téléchargé par l'extension *.asc).

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 21-08-2017 à 16:15 sta


    Bonjour,

    Voilà des simulations de l'amplificateur Hybride ''Version 33 W.'', avec une contre-réaction.
    Cette contre-réaction n'agit que sur le PP d'EL34 et son déphaseur (englober le 1er étage apporte beaucoup de problèmes).

    1) Je crois que les résultats sont ''honorables'' :
    - 33 W. sur 8, avec 210 mV en entrée
    - (à cette puissance) les distorsions sont de :
    0,69 % en sortie du 1er étage
    0,66 % en sortie du déphaseur
    0,69 % en sortie, sur charge de 8.

    Ci-contre, le fichier 'LOG' détaillant cela.

    2) Niveau de bruit, à la puissance maximale de 33 W.

    Voir ci-contre le spectre de fréquences (FFT : fast Fourier transform).
    On arrive à un niveau de -85 db, à partir de 50 Hz ''jusqu'au bout''.

    3) Bande passante :
    Voir le diagramme de Bode ''Gain et phase'', ci-contre.
    La bande passante est bien plate et régulière (+2dB).
    On exploite sans problème la bande passante des transfos Toroïdy (8Hz -- 52kHz).

    4) Ci-contre, le le fichier LTspice de la version ainsi modifiée ''33W.'' (Remplacer l’extension *.txt du fichier téléchargé par l'extension *.asc).

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.TXT
 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 24-08-2017 à 22:20 sta

    Bonsoir,

    Quid de l'alimentation HT de cet ampli hybride ?
    Il y a en effet :
    - Une alimentation HT filtrée (soigneusement) à 410 V. pour les anodes des PP EL34
    - Une alimentation HT régulée à 385 V. pour les grilles écran des EL34 et les déphaseurs MOSFETs LND150
    - Une autre alimentation régulée à 340 V. pour les étages d'entrée à 340 V.
    La consommation totale est d'environ 140 mA, 60 W.

    1) Modélisation de l'alimentation HT filtrée :
    Il s'agit d'un ''Filtrage électronique'' ; on en a déjà discuté, voir :
    http://www.tsf-radio.org/…

    Le filtrage est bon ; ci-contre, la copie d'écran de la simulation.
    Ci-contre, également, la copie d'écran du schéma.

    Pour filtrer, on voit que :
    - On emploie une cellule de filtrage 'RC' avec une constante de temps ''énorme'' : R4 = 39k et C3 = 7F.
    - La qualité de cette cellule de filtrage n'est pas dégradée par le courant à fournir (140 mA) ; en effet, elle ne voit à sa sortie que la consommation du Darlington ''Q3+Q2+Q1'', soit environ 140 nA.
    - La chute de tension Vce sur 'Q1' est réglée par le pont diviseur R4+R5.

    [Comme je n'ai pas trouvé dans la bibliothèque de LTspice de transistors HT, j'ai simulé 'Q1' et 'Q2' avec des 2N3055 (à la place des 'BUT18AF') et 'Q3' avec un 2N2222 (à la place d'un 'APT13003HZTR') ; on a joué sur le fait que LTspice ne vérifie pas si la limite maximale Vce est dépassée.]

    Encore ci-contre, copie d'écran de la montée en tension du filtre électronique (charge de C3 à travers R4) : on voit que pendant une fraction de seconde, le Darlington encaisse Vce > à 360 V.

    Enfin ci-contre, le fichier LTspice du ''Filtrage électronique'' (Remplacer l’extension *.txt du fichier téléchargé par l'extension *.asc).

    2) A suivre, les alimentations régulées.
    C'est tout simple, il s'agit d'un régulateur HT 'LR8n3' qui pilote un transistor HT de puissance.
    Cependant, la modélisation va sans doute être difficile ; sur ce coup là, LTspice risque d'être sur le qui-vive (!)

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 28-08-2017 à 16:19 sta

    Bonjour,

    1) Je voulais utiliser des régulateurs HT LR8n3 pour réguler à + 385 V. et à + 345 V. J'avais bien trouvé des régulateurs sur le chouette site :
    http://ltwiki.org/files/L…/
    Mais le fameux LR8n3 n'y figure pas ; quant aux autres, ces régulateurs sont tellement bien modélisés qui ne veulent pas outrepasser les fiches techniques des fabricants.

    2) Pour le + 385 V. Je me suis rabattu sur une alimentation régulée HT, à l'ancienne :
    Voir copie d'écran du schéma, ci-contre.
    - la tension de référence est de 258 V. obtenue par deux diodes à gaz OA2 et OB2, en série.
    - le transistor de puissance est un BUT18af (honorablement représenté par un 2N3055, pour la simulation)
    - il est sous les ordres d'un Darlington composé de deux APT13003hztr (ici, deux 2N2222).
    - les diodes D5 et D6 sont des protections.

    Dans la ''vraie vie'' :
    - Cette alimentation est déjà construite (comme le filtre électronique précédent). Voir photo, ci-contre. On aurait pu utiliser un LR8N3 pilotant un ''faux Darlington'' de puissance (PNP+NPN) ; mais c'est réservé à ceux qui savent souder des boîtiers SOT223 (broches non traversantes) ; en effet, il semble que tous les PNP haute tension sont en boîtier SOT223.
    - Pour le + 340 V. des LND150, qui consomment peu, on peut en revanche utiliser des LR8n3 (ce que je ferai).

    3) Pour abouter le schéma du ''filtre électronique'' précédent à celui de cette alimentation régulée HT, il est nécessaire d'utiliser la procédure de ''hiérarchisation'' des schémas (sinon cela génère des erreurs).
    Concrètement, il faut compacter le premier schéma sous la forme d'un composant-symbole ; on utilise, ensuite, ce nouveau composant ''fait-Maison'' en le plaçant et en le reliant électriquement au second schéma :
    Voir copie d'écran, ci-contre.

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 
 Fichier
.PNG
 

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 01-09-2017 à 23:14 sta

    Bonsoir,

    1) Je n'ai pas pu modéliser, pour comparaison, le projet d'ampli-hybride n°40 de NOVOTONE : Les deux modèles de MOSFET 'BS107' que j'ai pêchés en navigant sur Internet ne semblent, ou ne marchent pas sur LTspice XVII.

    2) Sur la polarisation négative, stabilisée, des grilles des EL34 :

    Comme je le disais, supra, j'avais cru qu'il était malin d'employer des régulateurs -24 v. montés en source de courant constant.
    Cependant ce type de montage fournit une stabilisation assez médiocre ; sans doute paraît-elle bonne sur la simulation (cf.supra), mais, en fait, ''il y a un biais'', qui fausse le résultat : en effet, le courant est trop fort.

    En elle-même, l'idée est bonne, mais sa réalisation demande un schéma bien plus complexe.
    En ce sens, voir la fig. 6 de la p.24 de cet article :
    http://robert.salvat.page…

    3) On en est donc venu à employer une vraie alimentation négative régulée et ajustable :
    Finalement, ce type de schéma est compact (manque de place dans l'ébénisterie) et pas tellement plus complexe que celui de la la première idée.
    La stabilisation (d'ailleurs, c'est même une régulation) est bien meilleure ; ainsi :
    - pour une tension d'entrée nominale de -50 V. avec une dérive allant de -46 V. à -54 V.
    - la sortie 'Polarisation négative', à -38 V, dérive de 0,19 V.
    Voir, ci-contre, la copie d'écran de la simulation.
    Également, ci-contre, le fichier 'LTspice' (Remplacer l’extension *.txt du fichier téléchargé par l'extension *.asc).

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
  

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Robert_75012  Le 03-09-2017 à 21:07 sta

    Bonsoir,

    1) Comme écrit ci-dessus (messages du 02/12/016 de Georges-Giralt et de F6CER), AMC avait commercialisé un ampli hybride, avec des MOSFETs BSS101 et BSS92 et un PP d'EL34 ; voir cette discussion, commencée par JCJ :
    http://www.tsf-radio.org/…

    A cette occasion, j'avais remarqué l'astucieuse protection de l'étage d'entrée contre un signal trop fort ; cette protection consistait à utiliser 4 transistors PN2222, montés en diode, pour écrêter le signal d'entrée.
    Il était besoin de 4 transistors parce qu'il y avait deux étages différentiels à MOSFETs qui se suivent :
    - la 1ère paire de PN2222, sur l'étage d'entrée différentiel, écrête une alternance,
    - la seconde paire de PN2222, sur le second étage différentiel, chope l'autre alternance.

    2) J'ai donc ''voulu faire pareil'', pour voir quels avantages AMC tirait de ce dispositif (dont nous dit qu'il était couramment employé par HEATHKIT, en protection de l'étage d'entrée de ses voltmètres).

    A la place des transistors PN2222, montés en diode, j'ai d'abord essayé des diodes silicium ''petit signal'' 1N914 ; ces diodes sont montés tête-bêche pour écrêter les deux alternances.
    Cependant, comme cet ampli est trop sensible (puissance maximale atteinte pour un signal de 0,21 V), il écrêtait bien avant que les diodes 1N914 n'écrêtent.
    J'ai donc, ensuite, essayé des diodes ''petit signal'' au germanium, 1N34A (si! si! ça existe encore : le magasin ''St Quentin Radio'', à PARIS en vend et il existe un modèle Spice).

    Électriquement, ces diodes écrêtent bien.
    Cependant, elles génèrent un bruit d’enfer ! (comme Brigitte Bardot sur sa Harley-Davidson).
    Par ailleurs, on note un affaiblissement de la bande passante dans les fréquences graves (la chose est plus inattendue).

    Voir, ci-contre, la copie d'écran de la simulation du ''Spectre des fréquences FFT''
    Ainsi, au lieu d'avoir un faible niveau de bruit à -85 dB, comme avant (à comparer, à cet égard, avec la simulation, qui était jointe à mon message du 21/08/2017) on est remonté à -55 dB !
    Voir, encore ci-contre, la copie d'écran de la simulation ''diagramme de Bode 'Gain et phase''' (toujours, à comparer avec la simulation qui était jointe à mon message du 21/08/2017).

    Enfin, ci-contre :
    - le fichier LTspice avec ces diodes au germanium 1N914, montées tête-bêche (Remplacer l’extension '.txt' du fichier téléchargé par l'extension '.asc').
    - le modèle LTspice 1N914 (à copier-coller, avec un éditeur qui ne formate pas, dans le fichier [../lib/cmp/standard.dio].

    3) Cela amène donc à poser plusieurs questions :
    - les diodes au silicium et les transistors, montés en diode, génèrent-ils autant de bruit ?
    - Si oui, pourquoi AMC faisait-il cela sur cet ampli hybride ? (sécurité ? Mais un dommage matériel et auditif pour ''avoir écouté du rock 'heavy-metal''' ne peut évidemment pas être couvert par la garantie légale, si généreuse soit-elle).

    Je n'ai pas de réponse à ces questions.

    Bien cordialement,

    R.S.

 Fichier
.PNG
 Fichier
.PNG
 Fichier
.TXT
 Fichier
.TXT

Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De Jacques (webmestre)  Le 03-09-2017 à 21:17 sta

    Vous n'avez pas l'impression que cela tourne au monologue


Sujet : T. à effet de champ, en haute tension (années 75) Nouveau De korssakof  Le 04-09-2017 à 08:02 sta

    Bonjour
    Je suis régulièrement cette rubrique car j'apprécie beaucoup les simulateurs de circuits
    électroniques et Robert est pugnace !
    J'utilise Proteus 7-4 et j'avais commencé à modéliser l'ampli de Robert et puis
    j'ai retrouvé une ancienne carte Z80 qui pilotait un décodeur TV,mon intérêt c'est alors modifié , j'ai relevé le schéma de la carte et l'ai modélisée ,le résultat est très bon après beaucoup d'essais comme Robert j'ai programmé une Eprom et le terminal PC communique avec la carte,9600bds car CPU à 4MHz et 1200bds en simulation clock CPU à 500kHz pour ne pas saturer le simulateur.
    La carte comporte un Z80 à 4Mhz,une 2764,une 6116 et un PPI 8255,il n'y à pas d'UART et
    la liaison série est réalisée par programme.
    Je pense que certains puristes vont hurler car il n'y a pas de tubes ni de tensions de 400V,mais je souhaite que Robert perdure dans son travail.

    Bonne journée

    Yves



  
  

 Retour aux sujets 

Rubriques du site

Gamme 1

- Galerie TSF - Mesure ancienne - Littérature - Trucs et astuces - Marquage composants - Tubes Brochages - Achat Vente - Forum - Liens utilesCe site vous
a aidé ?

Gamme 2

- Je cherche - Offre - Tendances - Palais des Glaces - Upload -

Gamme 3

- Archives - Schémathèque - Glossaire technique - Glossaire patoisant - Journaux - Remerciements -