Journaux du site au 05/11/2017 à 16:29Forum 2.7.1
S'enregistrer pour posterRechercherPréférences

Pas de Post-it

Forum CMSGalerie Forum
Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Robert_75012  Le 26-04-2016 à 18:49 sta 

    Bonjour,

    Je réagis à un ancien fil (6 mai 2015) d'ORCA, intitulé ''Alimentation HT de puissance'' http://www.tsf-radio.org/…
    Les intervenants s'interrogeaient, incidemment, sur un 'curieux' montage, en vente sur Ebay : ''Self de filtrage électronique'' http://www.ebay.fr/itm/SE…

    En réalité (il me semble), que ce montage est assez mal dénommé : on devrait dire plutôt ''cellule de filtrage électronique RC, dont l'efficacité est très supérieure à celle d'une self avec ses deux gros condensateurs chimiques''.

    1. J'expose brièvement ce que je sais du ''filtrage électronique'' :
    - Le ''filtrage électronique'' est décrit (entre autres) par G. MOURIER dans son petit bouquin : ''Les diodes zener'', Éditions techniques et scientifiques françaises, pages 105 et 106 (l'édition que j'ai entre les mains est de 1975) ;
    - Pour ma part, j'ai commis un article dans la revue ''Radio plans'' n°366, mai 1978 ; l'article est en ligne sur mon site http://robert.salvat.page…

    C'est un filtrage - ce n'est pas une régulation.
    Un filtre électronique HT, c'est tout bêtement une cellule RC, dont la performance de filtrage est amplifiée (gain > à 7000) par un, ou plusieurs transistors montés en darlington.
    La cellule RC est, ici, une résistance de forte valeur, que l'on associe à un condensateur au mylar - ici, 2,2 à 4,7 mF sont suffisants.
    A noter qu'il vaut mieux ne pas utiliser des condensateurs chimiques ; en effet, ces condensateurs ont le défaut d'avoir un courant de fuite trop important et instable dans le temps.
    La résistance n'est pas une résistance de puissance : elle est, en effet, invisible et transparente pour le circuit utilisateur ; c'est le transistor qui supporte le courant consommé.

    Pour bien saisir l’intérêt de ce montage, il faut avoir à l'esprit :
    - que la qualité du filtrage est inversement proportionnelle au courant consommé ;
    - qu'ici, le courant consommé n'est pas celui qui est consommé par le circuit utilisateur, c'est le courant de fuite du condensateur au mylar.

    L'efficacité est donc étonnante ; par exemple, dans le montage décrit dans l'article de 1978 de Radio plans (c'est-à-dire deux filtres électroniques en cascade) :
    - On filtre 450 v. sous 130 mA ;
    - zéro résidu d'ondulation : l'oscillogramme est plat ;
    - pour consommer encore davantage, on peut ajouter un troisième filtre électronique en série et choisir des transistors plus puissants (en 1978, j'avais trois BD-128, montés en darlington).

    2. Avec ce type de montage, on comprend bien qu'il est inutile de faire suivre ces filtres électroniques d'un condensateur chimique (attention au courant qui chargerait un tel condensateur : il faudrait alors dimensionner les transistors en conséquence).

    Bien cordialement,

    R.S.




Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F1SPI  Le 26-04-2016 à 18:58 sta

    Bonsoir

    je sais que je ne vais pas me faire d'amis, mais ce montage est un tissu de stupidités


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 26-04-2016 à 19:46 sta

    Bonsoir, j'utilise ce système, même jusqu'à 400 volts. C'est vraiment très efficace. On en a pas beaucoup parlé ces 30 dernières années. J'ai eu du mal à retrouver cette astuce, il y a quelques temps.
    Jean-Claude


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Orca  Le 26-04-2016 à 20:09 sta

    Bonsoir,

    Effectivement, comme dit plus haut, je suis pareillement un peu perplexe sur le fonctionnement de cette soit disant self électronique (régulateur). Sur le montage que j'ai réalisé, j'ai préféré détôler un transformateur pour le transformer en véritable self, faire un redressement par diodes 1N4007 et mettre 3-4 capas en filtre entre la self ...

    Pour faire varier la HT, je branche mon montage sur un alternostat (isolé du secteur par un transformateur d'isolement) et je suis le roi du monde!

    Bonne soirée
    Orca


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Roger R  Le 26-04-2016 à 20:36 sta

    Bonsoir,

    Je trouve ce montage au contraire très astucieux.
    Pourquoi ''stupide'', F1SPI?

    Faites moi changer d'avis, argumentez ! Sinon je crains que votre intervention n'aura pas beaucoup de valeur au final...

    Amicalement,
    Roger


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F1SPI  Le 26-04-2016 à 21:59 sta

    re

    je vous retourne la question, que trouvez d'astucieux dans ce schéma ?
    pour moi c'est une usine à gaz.


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 26-04-2016 à 23:46 sta

    Merci à Robert_75012, J'ai retrouvé l'article dont je me suis souvent inspiré pour réaliser des filtrages efficaces, que ce soit pour des amplificateurs BF ou même des HT. J'utilise soit un seul transistor, soit un Darlington. Le radiateur peut être très réduit car la tension E/C est faible. Il n'y a plus de problème pour trouver des transistors de course dans les tv à la casse. Ceux qui sont septiques n'ont qu'à faire le montage (ultra simple). Après on discute.
    Jean-Claude

 Fichier
.PDF
 
  

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 27-04-2016 à 01:06 sta

    Bonsoir,

    Sur base du schéma 7.23 de l'article (Techniques HiFi) du poste précédent, ce ''filtrage'' n'est valable que si la tension de base du transistor AD149 est toujours inférieure à la tension d'entrée ''A'' quelque soit l'ondulation. Dans le cas contraire le transistor bloque et plus rien ne passe.
    La représentation du diagramme 7.23bis n'est donc pas possible.
    La preuve en est que dans le circuit repris dans le RP (fig2), un diviseur de tension (R1-R2) a été placé pour diminuer nettement la tension de la base du transistor sous la tension d'alimentation.
    Autant utiliser un diode zener et la tension sera plus stable, ce qui est fortement recommandé dans l'article du livre ''Techniques HiFi''.
    A mon sens, ce montage est plus de la régulation sommaire sous le niveau minimum de l'ondulation que du filtrage.

    Jacques


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Roger R  Le 27-04-2016 à 05:00 sta

    Bonjour,

    On pourra trouver toutes les définitions possibles au montage, le résultat est bien qu'il filtre parfaitement les ondulations que le chimique de tête n aura pas lissé.
    Ca marche, c'est simple, c'est léger, petit, ca ne chauffe pas beaucoup, mais pourquoi préférer une self lourde et encombrante (et moins efficace). A part pour le coté nostalgie, mais c'est une autre histoire, là...
    Roger


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F1SPI  Le 27-04-2016 à 08:32 sta

    Bonjour

    il y a quiproquo quand je parle de montage stupide et usine à gaz, je ne parle pas
    du filtrage électronique mais du schéma ci joint.

 Fichier
.PDF
 
  

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Y.M.  Le 27-04-2016 à 08:41 sta

    Ce montage ne ''bouche'' pas les trous, il se contente de ''raboter'' les crêtes.
    Les ''copeaux'' sont perdus (transformés en calories). C'est ballot !

    Une self récupère les crêtes et s'en sert pour boucher les trous. C'est plus malin !

    Yves.


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 27-04-2016 à 08:45 sta

    Bonjour, souvent, j'ai lu sur ce site que des correspondants se plaignent que, malgré un filtre classique sur leur radio à lampes, ''ça bourdonne encore un peu''. J'ai essayé le montage à transistor dont on parle. D'une résiduelle de l'ordre de 400 mV, on passe à environ 10 mV. Je pense qu'utiliser un transistor sous ces tensions, fait peur, c'est normal. Mais je le répète, il y a depuis plus de 20 ans des transistors excellents pour cette application. Le tout est de se lancer et de mettre de côté ses aprioris ; ça fait perdre du temps.
    Jean-Claude


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F6CER  Le 27-04-2016 à 10:35 sta

    Bonjour
    Le ''multiplicateur de capacité '' à lampes ou à transistors est connu depuis des dizaines et des dizaines d'années
    Ceci dit il n'est pas toujours nécessaire : dans un poste qui ronfle, le mal vient souvent d'un mauvais câblage ou d'une boucle de masse ......et la le filtrage électronique n'y peut rien
    Et comme disent les Américains = K.I.S.S. ( keep It simple stupid ) plus il y a de composants, plus il y aura de pannes


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De latriode 21  Le 27-04-2016 à 10:42 sta

    Bonjour à tous .Très enrichissante cette polémique sur le filtrage et la régulation .J'ai pour ma part utilisé des ballasts qui sont efficaces certes mais qu'est ce que ça chauffe! il faut souvent
    ajouter un radiateur surdimensionné sinon le ballast part dans les choux sans périr toutefois
    grâce à sa protection interne en température .Ce qui m'interpelle c'est le schéma F1SPI qui
    est certes très efficace je dirais trop car derrière la self mettre un 3300uf je crains que la GZ32
    ne meurt prématurément car au démarrage le condo c'est un court circuit .Dans ce genre de
    montage un 100uf c'est déjà beaucoup .Cordialement Latriode21


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 27-04-2016 à 11:22 sta

    Pas besoin d'un gros radiateur, lisez bien les deux articles.
    Jean-Claude


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Michel 87  Le 27-04-2016 à 12:58 sta


    Bonjour,

    D'accord avec F6CER, la petite ronflette résiduelle est très difficile à débusquer et la recherche peut être très longue et fastidieuse.

    Un travail de retraité, quoi!

    Le câblage des masses peut être la cause de soucis cachés, et le débat concernant le fil blindé reste ouvert.

    La mise à la masse à une extrémité, mais quelle extrémité?

    Raccordement sur une cosse ou sur le châssis?

    Les résultats sont souvent déroutants


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 27-04-2016 à 14:58 cms

Bonjour,

Extrait du message d’Yves:

Ce montage ne ''bouche'' pas les trous, il se contente de ''raboter'' les crêtes.

Les ''copeaux'' sont perdus (transformés en calories). C'est ballot !

Une self récupère les crêtes et s'en sert pour boucher les trous. C'est plus malin !

 

Je suis d’accord avec  cette explication imagée, qui ne fait que confirmer mon analyse de ce montage.

Il est à noter aussi que ce montage aura toujours une tension de sortie inférieure à la tension de sortie d’un filtre LC. 

Jacques



Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 27-04-2016 à 16:48 cms

Bonjour,

1.      La capacité de filtrage de tête pour un redresseur à tube est de max : C = ~ 0,5 X Imax

Avec :

o   C en uF ;

o   Imax courant max en mA pouvant être fourni par le tube.

·        Dans le cas présent, le tube GZ32 peut fournir 125 mA et donc la capacité max ne doit pas dépasser 0,5 X 125 = 62.5 uF.

·        Les datas indiquent : “ The maximum reservoir capacitor was 60 µF and the minimum series resistance to limit current was 150 Ohms.

·        La formule empirique tient la route – toujours prendre la valeur la plus faible, ici la valeur des datas.

2.      La capacité de sortie du filtre LC est en général du même ordre de grandeur ou de max le double de la capacité d’entrée du filtre. Cela dépend de la self (L et R). Plus L et R sont élevés et plus la capacité peut-être élevée.

·        La valeur de 3300 uF en sortie de filtre me semble énorme et dangereuse, car l’énergie emmagasinée (1/2 CV²) est énorme, et le moindre problème risque de conduire à la catastrophe corporelle ou matérielle ; donc  prudence !

·        La faible résistance interne des condensateurs actuels augmente les pointes de courant, aussi bien à la charge qu’à la décharge, il y a donc lieu de limiter aussi les capacités pour cette raison.

3.      L’ordre de grandeur de la résistance série minimum, entre le secteur et l’anode de la redresseuse doit aussi être estimée-calculée. La formule empirique est : Rsér = ~ 25000/ Imax   

o   avec Rsér  en Ohm ;

o   Imax le courant max en mA pouvant être débité par le tube.

·        Ce qui  donne pour le tube GZ32 la valeur de 200 Ω ; les datas indiquent 150 Ω. Les valeurs peuvent paraître disparates, mais nous sommes dans les 25%, donc rien de dramatique. Prenez toujours la valeur la plus élevée comme référence, la durée de vie de vos tubes redresseurs en dépend.

4.      Un point important également, c’est l’utilisation des transfos modernes, notamment les toriques ou en double C, dont la résistance interne est faible, et qui, s’ils sont utilisés sans précaution de limitation du courant de pointe, concourent à la mort rapide du tube redresseur ; donc bien tenir compte du point 3 ci avant, point souvent oublié !!

5.     En conclusion, les transfos modernes, alliés à des condensateurs modernes de forte capacité, c’est assurer la mort rapide de vos redresseuses, si les mesures ad hoc ne sont pas prises.

Jacques



Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 27-04-2016 à 17:16 sta

    On ne pourrait pas revenir au sujet exposé par monsieur Salvat. On est au courant que c'est un vieux sujet, mais qui en a fait l'expérience ? Faites-nous en profiter. Je parle uniquement du filtrage expliqué dans l'article de Mr. Salvat.
    Jean-Claude


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 27-04-2016 à 18:30 sta

    Pour F2iij,

    Une analyse constructive de ce montage (ou similaire) a été faite en profondeur par JCJ ici: http://www.tsf-radio.org/…

    73
    Jacques


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F6CER  Le 27-04-2016 à 19:07 sta


    J'ai souvent utilisé ce genre de filtrage électronique pour alimenter des oscillateurs (VCO ou référence à quartz) lorsque les caractéristiques de bruit étaient très critiques
    Le filtrage est extrêmement bon car on multiplie la valeur de la capacité de base par le gain du transistor
    Malheureusement il y a le revers de la médaille : la chute de tension inévitable et qui varie en fonction du courant (sinon le montage ne fonctionne pas)


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 27-04-2016 à 19:23 sta

    Une petit simulation, c'est mieux que des longs discours pour convaincre...?!
    Les deux images en annexe sont explicites concernant l'efficacité et l'effet multiplicateur de la capacité....
    Le schéma:
    Transfo 24 V résistance de charge 10

    Mesures:
    En bleu la tension redressée filtrée par 100 uF( entrée du filtre).
    En vert la tension de sortie ...
    Je ne suis pas convaincu de l'efficacité.

    Jacques

  
  

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Robert_75012  Le 27-04-2016 à 19:24 sta

    Bonsoir,

    Merci de vos nombreuses réactions.

    J'apporterais les précisions (et les interrogations) suivantes :

    Dans l'article de 1978 de Radio-plans (fig.1), on montre, à la suite de G. MOURIER, qu'il y a bien une filiation entre une alimentation stabilisée et le schéma d'une cellule de filtrage électronique ; en effet, il suffit de remplacer la diode zener Z1 du schéma 1-A par un condensateur au mylar C1 pour passer d'une stabilisation (bien médiocre en haute tension) à un très bon filtrage.

    Il faut avoir à l'esprit que, dans les années 70, les performances des diodes zener haute tension étaient bien médiocres - j'ignore si, aujourd'hui, des progrès ont été faits sur ce point.
    Si l'on veut, à toute force, utiliser ce montage en stabilisation, il serait bien sage d'utiliser une diode à gaz (0A2 ou 0B2) plutôt qu'une diode zener.
    Si l'on utilise une diode (à gaz, ou zener), on aura une chute de tension ''terrible'' aux bornes du transistor - Voilà bien du gâchis, pour des performances en stabilisation un peu ridicules.
    En revanche, en utilisant les diviseurs de tension R1-R2 et R3-R4 (voir fig.2), on maîtrise cette chute de tension et, conséquemment, on maîtrise la dissipation thermique sur le transistor.

    Bon maintenant, à la question de savoir si le filtrage (on parle bien de filtrage) est aussi efficace avec une diode (à gaz, ou zener) plutôt qu'avec un condensateur au mylar (?) je n'ai jamais eu la curiosité de comparer (dans une enceinte sportive, on dirait : ''ch'ais pas, faudrait voir le ralenti'').

    Bien cordialement,

    R.S.


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De bthiry  Le 27-04-2016 à 19:51 sta

    quid si on augmente C1 dans la simulation?


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F6CER  Le 27-04-2016 à 19:53 sta

    Jacques, êtes vous sûr de votre simulation ? On a l'impression que votre montage ne sort que de l'alternatif


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Y.M.  Le 27-04-2016 à 20:14 sta

    Pour Flamand:

    Je suggère:
    - C1 = 2500µF (règle du pouce 1000µF par Ampère).
    - R1 = 300 ohms (supposant un du 3055 >= 30.

    La Rser du transfo est élevée !

    Yves.


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 27-04-2016 à 21:42 sta

    Je viens de modifier le schéma (sch en mettant un cond de 2200 uF en entrée (C1); dans ce cas on revient à un filtrage classique et le but de diminuer la valeur du condensateur de filtrage en entrée n'est plus atteint.

    Dans le sch1, j'ai mis une faible valeur de C1 pour montrer qu'il n'y a pas d'effet multiplicateur dû au montage et que l'ondulation finale dépend de la valeur du cond d'entrée - C1.

    Si on augmente la résistance de base sch2, le courant est limité (gain 2n3055) et la tension de sortie chute, mais l'ondulation reste importante.

    Le numéros en suffixe Sch et Mesure correspondent

    Je vous reviens plus tard, je ferai de nouvelles simulations (darlington, zener...); je vais souper comme l'on dit dans le nord enneigé.

    Jacques

 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Y.M.  Le 27-04-2016 à 22:28 sta

    Flamand dit :
    << Je viens de modifier le schéma (sch en mettant un cond de 2200 uF en entrée (C1); dans ce cas on revient à un filtrage classique et le but de diminuer la valeur du condensateur de filtrage en entrée n'est plus atteint. >>

    Ah ben non, ça c'est impossible, il ne faut un truc pour ''remplir'' les trous.
    Le filtrage ''actif'' ne peut que ''raboter'' ce qui dépasse de trop mais pas rajouter ce qui manque

    Sinon, j'ai surestimé le du 3055, un darlington s'impose !
    Un mosfet à enrichissement, ça le fait aussi mais on a un ''déchet'' de pratiquement 3V, contre 1,5V pour un darlington bipolaire.

    Yves.




Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 27-04-2016 à 23:11 sta

    Voilà encore un article que j'ai trouvé à l'époque. C'est mal traduit mais on peut y comprendre quelque chose. Il ne faut pas de pont de base, si non, ça débite trop. Peut-être raisonner uniquement en alternatif. A mon avis, si la tension de ronfle, avant le transistor est de 10 volts Crête/Crête, il faut que la tension d'émetteur soit de 10 à 12 volts en dessous de la tension du collecteur. R1 est réglé en fonction du courant maxi demandé. Avec un Darlington, R1 est élevé, le filtrage est meilleur qu'avec un simple transistor. Une chute de 10 V sur une tension de 300V en sortie, c'est faible. C'est comme cela que je vois la chose. Il me semble que c'est un sujet très intéressant mais il ne faut pas s'en écarter, si on veut comprendre quelque chose.
    Jean-Claude
    PS, FLAMAND, R1 de 47 ou 300 est beaucoup trop faible. Relisez encore les articles...

 Fichier
.PDF
 
  

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 27-04-2016 à 23:29 sta

    Voici encore quelques simulations.

    Pour F2IJ, si la valeur de la résistance de base est trop forte, le courant de base n'est pas suffisant pour faire fonctionner correctement le transistor; on fonctionne alors presque en générateur de courant et la tension de sortie dégringole.

    Donnez moi des valeurs et je ferai la simulation.

 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F6FLC  Le 28-04-2016 à 00:10 sta

    Bonjour,

    pourquoi systématiquement une 10 de charge en sortie ?

    Michel...


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 28-04-2016 à 00:12 sta

    Boucher les trous, comme le dit YM, est impossible, il faut bien aller chercher l'énergie quelque part !!
    Comment boucher les trous ....en augmentant la capacité de filtrage!
    Voir en annexe.


 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
  

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 28-04-2016 à 00:22 sta

    Essayez ça pour voir :
    C1=47µF
    C2=47µF
    Gain Darlington=5000 genre balayage ligne ou alim découpage
    is=100mA
    Vout=300V
    R1=470k
    Ronfle avant filtrage : 10V/100Hz
    Jean-Claude


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 28-04-2016 à 00:27 sta

    Bonsoir Michel, tu vas bien ?
    Jean-Claude


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 28-04-2016 à 00:30 sta

    Excusez-moi, je vais au dodo, on verra demain.
    JC


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De bthiry  Le 28-04-2016 à 00:33 sta

    que se passe-t'il si C2 est 10x plus petit ?

    Benoît


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 28-04-2016 à 00:36 sta

    Pourquoi toujours 10: si trop de paramètres changent en même temps cela devient de la soupe pour faire comprendre le fonctionnement.

    En augmentant la résistance de base, la tension de sortie passe sous la tension min d'ondulation et les pointes sont perdues. On est dans une très mauvaise régulation en fonction de la charge et en réponse impulsionnelle.
    En cas d'augmentation subite de la consommation, la tension de base restant pratiquement constante et la tension d'entrée baisant rapidement, les transistors se bloquent et la tension de sortie devient nulle.

    On constate également que le cond de base C2 se décharge partiellement à chaque alternance; il faut empêcher C2 de se décharger !
    En rouge, la tension aux bornes de C2.
    A suivre

 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 28-04-2016 à 01:09 sta

    Pour F2IJ,
    Je n'ai pas de composant dépassant 150V dans ma librairie, mais si un honorable membre de ce forum pouvait me refiler un tuyau à ce sujet, je lui serais reconnaissant.
    L'ondulation n'est pas suffisante, il me faut les valeurs du trfo - Ht, redresseurs, résistance du Trf....bref ce qui est repris sur les schémas.






Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 28-04-2016 à 01:54 sta

    L'unique solution:
    - Un bon condensateur en entrée de 1uF par mA (attention dans le cas des redresseurs par tube);
    - Une stabilisation basique avec Zener. On trouve facilement des zener de plus de 100V. ==============>>>>

 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
  

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Flamand  Le 28-04-2016 à 02:10 sta

    Une solution combinée self de filtrage de 0.5 H et stabilisation basique.
    Dans ce cas, la self est suffisante.

    A dans trois jours pour la lecture des commentaires.

 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
  

Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F6CER  Le 28-04-2016 à 09:23 sta

    Bonjour
    Oui mais .... Maintenant on a une régulation et non plus un filtrage électronique , on pourrait pratiquement se passer du transistor !
    En revenant au montage basique, Si C1 est suffisamment grand , D6 n'est plus nécessaire pour éviter la décharge de C2 par le biais de R1 à condition que l'on reste dans des paramètres raisonnables et que l'on ne se contente pas d'une simulation statique : une série de courbes montrant l'évolution de l'ondulation en fonction de la charge et/ ou de la valeur des condensateurs est tout à fait possible avec Spice , était c'est surtout cela qui est intéressant pour avoir une idée des limites . Le montage est simplement un emetteur suiveur : l'ondulation présente en amont est limitée par C2 et comme tout emetteur suiveur, tout ce qui arrive sur la base se retrouve sur l'émetteur d'où le filtrage . On peut en déduire un tas de choses et en particulier :
    plus la tension de base est propre, plus la tension présente sur l'émetteur sera propre , et le montage ne fonctionne correctement que si la tension collecteur est suffisamment propre sinon on a l'équivalent d'une modulation série du tout et on retrouve l'ondulation en sortie car il faut obligatoirement un ''réservoir '' d'énergie.
    Ce pauvre transistor, lui , ne fait que raboter les pointes dans la mesure de ses possibilités et seulement s'il est alimenté par du courant continu et non pas par de l'alternatif dant l'amplitude varie de 3 à plus de 20 volts
    Bien sûr on perd de l'énergie , et il n'y a aucune régulation de tension , on n'a rien sans rien et le montage n'est pas fait pour ça, mais il procure un avantage énorme, les caractéristiques dynamiques du transistor '' fabriquent'' un condensateur dont la valeur est multipliée par son bêta


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 28-04-2016 à 09:47 sta

    Bonjour, Sur le collecteur, on a une tension continue avec une ronfle superposée fréquence 100 Hz (c'est important). Comme Flamand ne peut pas monter très haut en tension, supposons les valeurs suivantes :
    U redressé 110V
    Ronfle : 10V/100Hz C/C
    C1 = 100µF
    Gain du Darlington : 5000
    C2 = 50µF
    Courant de sortie = 100mA
    Tension de sortie = 100V
    R2 = 1000
    Courant base = 20µA
    R1 = 430k (j'espère que je ne me trompe pas).
    Qu'est-ce que ça donne ?
    Jean-Claude


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F6FLC  Le 28-04-2016 à 11:26 sta

    Bonjour,

    j'ai demandé pourquoi 10 de charge
    parce que si c'est une alim de 100 V, ça fait 10 A
    et 100 V avec 10 A, ça fait 1 KW
    ça ne fausse pas un peu les mesures ?

    Michel...


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Y.M.  Le 28-04-2016 à 11:50 sta

    Ca c'est tout le charme de LTSPICE, ça ne fume jamais


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F2ij  Le 28-04-2016 à 11:52 sta

    Bonjour Michel, J'ai donné des valeurs, a peu près, de ce que l'on espère obtenir. Mais j'ai donné 1000 comme résistance en sortie. Je n'ai pas le temps en ce moment mais je pense que je vais me remettre à la simulation, avec les valeurs que j'ai préconisé ce matin. En plus il y a des détails que je n'ai pas indiqué pour ne pas embrouiller le dialogue. On en parlera après.
    Tu as fait le tour de ton nouvel appareil ?
    Jean-Claude


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F6FLC  Le 29-04-2016 à 00:41 sta

    Salut Jean-Claude,

    je l'ai mis de côté, on verra plus tard, atténuateur du géné à ouvrir
    Yves, ça ne fume jamais, mais 1 KW ou 10 W, pas le même taux d'ondulation !

    Michel...


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De Robert_75012  Le 30-04-2016 à 16:46 sta

    Bonjour,

    L’appellation ''Multiplicateur de capacité'' (que je ne connaissais pas) ne me semblerait pas davantage coller avec le fonctionnement du montage ; elle n'est pas plus heureuse que celle de ''Self électronique'' qu'emploie l'auteur du montage vendu sur Ebay ; pour moi, ce sont davantage des appellations commerciales que des appellations techniques.

    1. Pour ma part, je m'expliquerais le fonctionnement du montage dont il s'agit de la manière suivante (corrigez-moi si je suis dans l'erreur) :

    - La cellule RC (voir schéma fig. 1b de l'article de mai 1978) est un circuit RC série, c'est un filtre passe-bas (cf ''circuit RC'' + wikipedia : https://fr.wikipedia.org/… (si le condensateur avait été en en-tête, cela aurait été un filtre passe-haut).
    - On sait que l'efficacité de ce circuit RC est en rapport avec sa constante de temps t, (dont on sait qu'elle est égale au produit R x C). Il s'ensuit que l'on peut augmenter la valeur de C, mais également la valeur de R, si l'on veut augmenter la valeur de t. [Habituellement, dans une cellule RC de filtrage, on augmente C et l'on diminue la valeur de R pour que la résistance interne apparente de la source (vue par le circuit de charge) soit la plus faible possible].
    - Si le circuit utilisateur a une consommation qui n'est pas insignifiante, il viendra perturber le filtre passe-bas : il sera, en effet, représenté par une résistance ''parasite'' aux bornes de C.
    - C'est là où intervient, comme un ''deus ex machina'', le Darlington (T1 à T3 dans l'article de mai 1978) dont on parle. En effet, il fonctionne comme un adaptateur d'impédance entre la cellule RC et le circuit utilisateur ; il permet d'augmenter ''outrageusement'' la valeur de R (vue du circuit utilisateur, cette résistance est devenue transparente) ; il ne charge pas la cellule RC par le fait qu'il ne ne consomme que quelques A (la résistance ''parasite'' aux bornes de C devient négligeable).

    2. Il s'ensuit, à mon avis, que :
    - On peut calculer la cellule RC comme un filtre passe-bas et comme si elle ne devait pas être parasitée par le circuit utilisateur.
    - On détermine le gain du Darlington pour que sa consommation aux bornes de C soit négligeable (fourchette 7000/13000). Évidemment, il faut ''donner du mou'' au Darlington pour qu'il fonctionne (à la louche : une quinzaine de volts entre collecteur et émetteur).

    3. A noter que le condensateur ''réservoir'', qui suit immédiatement le pont redresseur d'une alimentation, n'est évidemment pas à toucher : sans ce condensateur, la tension en sortie du redresseur est multipliée par 0.9, alors qu'elle est multipliée par 1,41 avec lui.

    4. Le montage de l'article de mai 1978 n'est peut-être pas optimisé. En effet, s'il est nécessaire d'avoir deux cellules RC en cascade, on peut sans doute expérimenter de ne mettre qu'un seul Darlington en sortie du filtrage, plutôt que d'avoir autant de Darlington que de cellules RC.


    Bien cordialement,

    R.S.


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F6CER  Le 30-04-2016 à 17:00 sta

    Bravo , c'est exactement le fonctionnement classique d'un ampli collecteur commun attaqué par un filtre passe bas , darlington ou bipolaire classique
    Ps:pour les lampistes ça marche aussi avec une triode


Sujet : Filtre électronique Haute tension Nouveau De F1SPI  Le 30-04-2016 à 19:32 sta

    Bonsoir

    une bonne self, un bon condo ya que ça de vrai !


 Retour aux sujets 

Rubriques du site

Gamme 1

- Galerie TSF - Mesure ancienne - Littérature - Trucs et astuces - Marquage composants - Tubes Brochages - Achat Vente - Forum - Liens utilesCe site vous
a aidé ?

Gamme 2

- Je cherche - Offre - Tendances - Palais des Glaces - Upload -

Gamme 3

- Archives - Schémathèque - Glossaire technique - Glossaire patoisant - Journaux - Remerciements -