Journaux du site au 05/11/2017 à 16:29Forum 2.6.9
S'enregistrer pour posterRechercherPréférences

Pas de Post-it

Forum standardGalerie Forum
Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Phil  Le 29-10-2017 à 14:05 sta

    Bonjour à tous,

    Dans le cas d'utilisation d'un transfo d'isolement que j'attaque en 236 V (tension secteur) j’obtiens en sortie 256 V à vide. Si j'alimente une ampoule à filament, la tension chute alors à 250 V. Je considère donc cette tension comme étant celle de sortie en charge.

    Je souhaiterais savoir quelle est la tolérance acceptable pour alimenter nos équipements modernes sans prendre le risque de les détruire? Avec 250 V, n'est-on pas déjà hors tolérance ?

    Merci beaucoup !



Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Paul  Le 29-10-2017 à 14:25 sta

    Bonjour,

    Je pense que 250V sur un appareil de bonne qualité ne devrais pas poser de souci ''immédiat'' (à voir sur la durée...)
    Pourquoi ne pas essayer d'utiliser le transfo ''à l'envers'' en inversant le primaire et le secondaire ? La tension devrait devenir plus raisonnable...

    Bon dimanche !


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De blaisepascal  Le 29-10-2017 à 14:33 sta

    Bonjour,

    Le secondaire ne comporte-t-il pas plusieurs prises dont une ''survolteur'' qui serait celle connectée dans votre cas ?
    Ou alors autre possibilité, plusieurs prises côté primaire genre 220V / 240V ?

    Pascal


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f6cer  Le 29-10-2017 à 14:41 sta

    Bonjour
    Quoiqu’il en soit n’importe quel récepteur devrait supporter un ecart de 10% sans brûler immédiatement surtout avec des composants dont la tolérance est de 20% et puis vous chargez votre transformateur avec une ampoule .... mais fait-elle 15 W ou 100W ?


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Phil  Le 29-10-2017 à 14:49 sta

    IL s'agit d'un transfo de récup qui vient d'un ancienne chaufferie, l'intérêt ce sont les 160 VA disponibles.

    J'ai déjà tenté le retournement mais les valeurs obtenues me semblent faibles, 113 V et 106 V.

    Pour l'ampoule, j'ai mis proche des 50% du transfo soit 75 W.

  
  

Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Orca  Le 29-10-2017 à 15:20 sta

    Bonjour,

    ''J'ai déjà tenté le retournement mais les valeurs obtenues me semblent faibles, 113 V et 106 V''

    219V, c'est largement suffisant pour un poste tsf, il suffit juste de le basculer sur la position 220V et la messe est dite!

    Orca


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Masterorion  Le 29-10-2017 à 15:20 cms

Salut Phil.
75W c'est déjà un gros poste à lampes...



Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Phil  Le 29-10-2017 à 15:48 sta

    Salut Nico,

    Oui effectivement, c'est largement pour une radio mais mon idée est aussi de pouvoir utiliser ce transfo pour d'autres appareils notamment ceux qui aujourd'hui n'offrent plus la possibilité d'ajuster le tension d'entrée. J'aime bien bidouiller l'électricité les pieds dans l'eau.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Michel87  Le 29-10-2017 à 16:02 sta


    Bonjour,

    Sur le transfo, la tension de sortie est donnée pour sa puissance nominale.

    Dans ce cas, pour une charge de 160W.

    PS: Bidouiller l'électricité les pieds dans l'eau, pourquoi pas, chacun ses plaisirs, mais pour cela, il serait préférable d'utiliser un disjoncteur différentiel 10mA.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De omale 13  Le 29-10-2017 à 16:39 sta

    bonsoir
    Phil utilise la sortie E1- S1


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De blaisepascal  Le 29-10-2017 à 16:41 sta

    L'intérêt du retournement, c'est que vous pourrez aussi alimenter des postes en 110V


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De blaisepascal  Le 29-10-2017 à 16:43 sta

    Ah non désolé, j'avais mal regardé la photo, c'est le secondaire qui est en 110/220V. Le retournement vous prive de cette possibilité.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Orca  Le 29-10-2017 à 17:03 sta

    De nos jours, quasiment tous les appareils domestiques modernes à alimentation électronique se content d'une tension comprise entre 100V et 250V, donc vous pensez bien que 120V comme 219V, ça ne changera pas grand chose à l'histoire ...

    Si c'est pour alimenter de l'outillage électro-portatif (perceuse, ponceuse etc.), 220V comme 250V ne fera pas une grosse différence, seul la puissance de l'appareil aura son importance afin de ne pas non plus mettre le transfo à genoux!

    ''Bidouiller l'électricité les pieds dans l'eau, pourquoi pas, chacun ses plaisirs, mais pour cela, il serait préférable d'utiliser un disjoncteur différentiel 10mA''

    Avec un 10 mA, il ne va par arrêter de se déclencher ... Déjà que les 30 mA ont tendance à déclencher pour rien alors là ...

    Le mieux pour bidouiller les pieds dans l'eau, c'est de l'outillage de classe 3 alimentés en TBTS.

    A savoir que le transformateur d'isolement ne vous empêchera pas de vous électrocuter si vous entrez en contact avec les deux pôles du secondaire! Pire, il empêchera le différentiel 30 mA de la maison de déclencher vu que vous êtes isolé du secteur.

    Orca


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 29-10-2017 à 17:17 sta

    Bonjour,
    Un disjoncteur différentiel 10mA ne sert pas à grand chose s'il est mis au primaire d'un transfo d'isolement.
    Et il ne sert strictement à rien s'il est mis au secondaire d'un transfo d'isolement .

    Contrairement à une croyance simplificatrice, un transfo d'isolement n'enlève de manière absolue tout risque de s'électrocuter, il évite juste de faire disjoncter toute l'installation de la maison si un des deux fils d'alimentation d'un appareil se trouve relié à la carcasse de l'appareil.

    Guy



Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 29-10-2017 à 17:33 sta

    Mon précèdent message n'est pas clair, j'aurais du écrire: un transfo d'isolement n'enlève pas, de manière absolue, tout risque de s'électrocuter...
    Guy


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Phil  Le 29-10-2017 à 17:50 sta

    ''bidouiller les pieds dans l'eau'' Bah, il ne faut pas prendre au pied de la lettre toutes les âneries que j'écris.

    L'idée était seulement d'élargir l'emploi du transfo à d'autres matériels que la radio.

    ''Un disjoncteur différentiel 10mA ne sert pas à grand chose s'il est mis au primaire d'un transfo d'isolement.'' Certes, mais il s'agit dans cas de le substituer au tranfo.

    Pour le 10 mA, vu le prix, il est préférable d'acheter un transfo neuf adapté.

    Merci à tous pour vos réponses.



Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Phil  Le 29-10-2017 à 17:58 sta

    ''utilise la sortie E1- S1 ''

    Non Jean-Luc, C'est pour obtenir du 110 V, il faut relier E1 avec E2 et S1 avec S2.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Michel87  Le 29-10-2017 à 18:09 sta


    '' Un disjoncteur différentiel 10mA ne sert pas à grand chose s'il est mis au primaire d'un transfo d'isolement''
    ''Et il ne sert strictement à rien s'il est mis au secondaire d'un transfo d'isolement''

    Entièrement d'accord sur ces deux points.

    Mais j'avais compris que Phil était joueur et qu'il aimait bien bidouiller les pieds dans l'eau sans transfo d'isolement, bien sur


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De nanar  Le 29-10-2017 à 18:27 sta

    J'ai le même transfo en 400 VA
    la tension chez moi est a 235 V au secondaire j'ai 244 V et 242 V avec une lampe de 40 W ( c'est tout ce que j'ai )


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De nanar  Le 29-10-2017 à 18:35 sta

    Voilà des photos ( désolé mauvaise qualité le tr est mal placé et fait avec un téléphone )

  
  

Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Masterorion  Le 30-10-2017 à 01:26 cms

Rien ne t'empêche d'attaquer ton transfo avec un variac, Phil.



Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f6cer  Le 30-10-2017 à 09:56 sta

    Bonjour
    Il faut quand même etre un peu réaliste, tous les chiffres cités sont dans une fourchette de moins de 5% bientôt on va recommander de tourner les boutons de ces pauvres postes avec une clef dynamométrique


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De tchobane  Le 30-10-2017 à 10:10 sta


    Bonjour

    Si un transfo d'isolement ne sert a rien du point de vue de sécurité
    Dans ce cas Ou est la solution pour travailler en toute sécurité dans un labo ?
    Avec mon transfo d' isolement de chantier de 1000 Wa je pensais être en
    sécurité ..Chez moi alors j' ai tout faux .Tout comme les artisans qu' achètent ces
    Equipements pour protéger leur personnel qui travaille souvent les pieds dans l' eau .
    Pour le materiel électroportatif il vaut mieux de travailler avec l'outillage en 12--18 Volts
    alimentée par les accus rechargeables .Ou bien avec l' équipement travaillant sous 50 V
    Précédé des transfo abaisseur de tension .qui procure aussi une protection d isolement du
    Mais Il y a un autre problème qui est de taille - - c' est le fait qu' une perceuse de ce
    genre pesé le triple -comparée a une
    perceuse sous 220 Volts de meme puissance et coûte fort cher . Si non--- Ou est la
    solution sécuritaire ??.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f6cer  Le 30-10-2017 à 10:41 sta

    La solution est simple :éviter de mettre les doigts la ou il ne faut pas


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Michel87  Le 30-10-2017 à 11:37 sta


    Bonjour,

    La ''solution sécuritaire'' n'existe pas.

    Normalement, le personnel utilisant du matériel électro-portatif est protégé, sous réserve d'avoir suivi une formation adéquate et de la respecter.

    Malheureusement, quelques soient les moyens mis en œuvre, il y aura toujours le risque d'un empilement de conditions improbables qui pourra être à l'origine d'un accident.




Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De blaisepascal  Le 30-10-2017 à 12:35 sta

    Bonjour,

    On ne dit pas que le transfo d'isolement ne sert à rien.
    Il évite une partie des risques mais ne constitue pas une protection absolue et ne doit pas donner un faux sentiment de sécurité.
    Il évite l'accident lorsqu'on touche une ligne secteur (fuite à la terre via le corps) mais ne protège en rien lorsqu'on touche simultanément 2 points de potentiels très différents à l'intérieur de l'appareil.

    Pascal


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Michel87  Le 30-10-2017 à 13:16 sta


    Bien résumé. Je suis entièrement d'accord !


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De nanar  Le 30-10-2017 à 14:17 sta

    Moi aussi ! mais derrière la table qui me sert d'établi il y a un transfo vers une prise quant au variac il est disposé après sur une autre prise j'ai déjà touché 1 fil et ça ne chatouille même pas ( bon pas encore essayé les deux ) sinon le vigi 30mA ne fait pas grand chose ( sur mes autres prises ) peut être que je ve suis pas encore à la masse ( mais ça vient tout doucement )


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f1spi  Le 30-10-2017 à 14:21 sta

    Bonjour

    il faut travailler en TBTS (très basse tension de sécurité) NFC 15-100 oblige.
    le transfo doit être déporté

 Fichier
.PDF
 
  

Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De tchobane  Le 30-10-2017 à 14:37 sta


    Bonjour

    J' ai connu le cas d' un Monsieur (ingénieur de bâtiment) qui perçait
    des trous dans le mur de sa maison pour cheviller une prise Edf sur la terrasse .le sol était
    mouille Et le gars n 'a pas pu finir son travail --il est reste raide électrocute sur sa terrasse ..


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Michel87  Le 30-10-2017 à 15:34 sta


    Bon, je sais, personne ne le fait ( et moi non plus), mais on devrait tester les différentiels une fois par mois, c'est écrit dessus

    Quant à ce malheureux ingénieur, il n'a pas eu de chance: défaut électrique sur sa perceuse et pas de différentiel.
    A noter aussi que le différentiel 30mA n'était pas obligatoire au temps jadis...


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f6cer  Le 30-10-2017 à 15:50 sta

    Moi je connais un type qui a traversé la rue sans regarder a droite ni a gauche ..... raide mort lui aussi
    Comme quoi


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De tchobane  Le 30-10-2017 à 16:10 sta



    Les policiers ont conclu --Mort par l'électrocution


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Michel87  Le 30-10-2017 à 16:52 sta


    '' Les policiers ont conclu--mort par l'électrocution''

    Et le médecin, il a conclu quoi, lui ?


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De XYZ du 56  Le 30-10-2017 à 17:39 sta

    Bjr,
    Qui peut donner les différences d'appelation entre les TR de séparation de circuits (en anglais, chez Legrand, = Isolating TR), TR pour machine-outil, TR de sécurité, TR d'isolement, TR d'origine indéterminée?
    Toutes ces désignations étant utilisées dans ce sujet par les divers intervenants.
    Cordialement à tous les ''futurs'' électrisés!


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De nanar  Le 30-10-2017 à 18:40 sta

    Peut être un question de puissance ? en tout cas c'est sur aucun contact entre primaire et secondaire … et ils sont celui de Phil et le mien en IP 003


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Michel87  Le 30-10-2017 à 18:53 sta


    Le code IP est le degré de protection d'un équipement contre l'eau, la poussière ou les chocs.

    Ce n'est pas un élément de protection électrique.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 30-10-2017 à 20:10 sta

    Contrairement à la croyance populaire, le risque avec un outil électrique ne sera jamais totalement supprimé avec un transfo d'isolement.
    C'est d'ailleurs ce faux sentiment de sécurité que je n'aime pas avec le transfo d'isolement

    Il serait trop simple de croire qu'il existe une recette de cuisine ou un appareil qui protège de tout.

    Avant de parler de risque et de danger, il faut bien détailler les différentes situations dangereuses.


    Quelques exemples de mon quotidien:
    Une rallonge en mauvais état (avec la terre coupée) cela ne se voit pas car pour tout le monde la rallonge ''elle marche''
    et le chef il nous fatigue avec ses rappels à la sécurité...
    Je suis le casse pieds de service, sauf que en plus de mon boulot je dois voir et anticiper toutes les âneries et m'assurer que l'accident ne puisse pas arriver, s'il arrive le pénal c'est pour ma pomme...

    Un cordon secteur abimé, un carter cassé, du scotch pour réparer et c'est bon...
    Il pleut, oui mais pas à verse, l'on va pas s'arrêter de bosser pour si peu.
    Une rallonge sur une arête coupante métallique, qui n'est pas à la terre ,il suffit de marcher sur le câble pour couper la gaine et mettre toute la partie métallique sous tension.

    Dans certains cas, un transfo d'isolement va limiter le risque, mais c'est une très mauvaise solution car trop peu de monde comprend la limite de la protection apportée et tout le monde croit que c'est une solution universelle qui protège de tout.

    Combien de groupe électrogènes ne sont pas relies correctement à la terre?
    Sans cette mise à la terre correcte, le disjoncteur différentiel du groupe électrogène ne protègera pas l'utilisateur

    Sur un chantier extérieur, sur un chantier avec présence d'eau, sous le pluie, dans une tranchée: il faut voir au cas par cas et proposer la solution adaptée.
    L'usage de machines sur batteries est une très bonne solution.
    L'utilisation de machines thermiques, aussi mais uniquement si la ventilation est suffisante a cause du CO et CO2.

    Il n'y a pas que le risque électrique, il faut se aussi protéger de tous les autres risques
    Les yeux, les oreilles, les risques de chutes , d'écrasement des doigts ou du travailleur tout entier...
    Vaut mieux travailler derrière un clavier dans un bureau, mais là aussi il subsiste des risques

    Le travail nuit gravement à la santé, surtout dans certains domaines: bâtiment, BTP, industrie, VRD,

    Avec du matériel en bon état, bien utilisé par du personnel bien formé et attentif, le risque est grandement diminué.

    Dans ma formation de base, l'on m'a appris les bons gestes de manière très pratique.

    Aujourd'hui (à mon sens) les habilitations sont très théoriques et n'abordent pas assez les bons gestes, ni les méthodes de travail et les outils à utiliser.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Michel87  Le 30-10-2017 à 20:44 sta


    Bonsoir,

    Analyse lucide du monde du travail actuel.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De blaisepascal  Le 30-10-2017 à 21:21 sta

    Bonsoir Guy,

    En effet, comme je l'ai déjà dit, le transfo d'isolement n'écarte qu'une partie du risque électrique, il faut en avoir conscience, mais je pense que le public de ce forum est plutôt plus averti que la moyenne de la population.

    Pour autant, on ne peut que conseiller son utilisation dans nos activités car sans lui, il suffit d'un seul contact avec le mauvais ''point chaud'' pour risquer le drame. Et un seul contact est nettement plus probable que 2 simultanés.

    Pascal


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f1spi  Le 30-10-2017 à 22:05 sta

    Bonsoir

    les habilitations électriques n'ont rien de théorique...loin de là.
    chaque habilitations correspond à un travail précis dans l'entreprise.
    La formation consiste à expliquer aux stagiaires les bons gestes pour travailler
    dans un environnement à risque électrique.
    il y a deux types d'habilitation :
    ouvrage hors tension
    ouvrage sous tension
    on peut considérer que les habilitations sont en majorité des interdictions,
    Ces habilitations sont sous la responsabilité du chef d'établissement qui est
    le seul à établir un titre d'habilitation après formation en sécurité électrique
    de son personnel.
    cette formation est réglementaire (obligatoire) et concerne l'ensemble des
    personnels d'une entreprise NFC 18510 décret 2010-1118.
    je sais de quoi je parle puisque je suis formateur en sécurité électrique depuis 14 ans.
    Le vrai PB, c'est que la majorité des personnels refusent d'appliquer les consignes de sécurité.







Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De tchobane  Le 30-10-2017 à 23:35 sta


    Bonsoir -- Dans mon cas on se servait souvent des disqueuses électriques .Rénovation
    extérieure oblige ...J' avais équipée deux postes de travail avec des transfos d' isolement .
    materiel professionnel muni d' un disjoncteur en plus du transfo d' isolement ..c' était dans
    un boitier bien conçu avec une poignée de transport et les déplacements successifs sur
    chantier..
    Chaque fois que je venais sur le chantier la rallonge était branche en direct sur la prise de
    courant du client ..Et pour la petite Kartcher de dépoussiérage c'était pareil .Le pire que j'ai
    vu c' est le gus qui lavait la façade avec la karcher en bas de son échelle avec le fil
    complètement tendu ... On fait des normes et des avis mais en pratique personne ne veut
    les respecter par contre si un accident arrive c' est toujours l 'artisan ou conducteur des travaux qui est responsable de tout ..On peut meme t' envoyer en prison pour des cons qui n' ont rien a faire de la sécurité ..Par contre après le coup dur ce n 'est pas de leur faute ..
    Meme chose pour les gants lunettes et les masques c' était du superflu ...


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 31-10-2017 à 14:47 sta


    Pour répondre au message de F1spi

    Je n'ai rien contre les habilitations, simplement je considère que ce n'est pas suffisant et de loin.

    J'envoi un salarié en formation, il revient dument validé avec son certificat de formation avec la réussite au QCM et je signe son habilitation.

    Certain formateurs voient des Zoros qui font n'importe quoi et qui répondent parfaitement au QCM. Ils repartent avec leur certificat de formation et continueront a faire les Zoros

    Je pense que ta phrase ''on peut considérer que les habilitations sont en majorité des interdictions,'' résume bien ma pensée.

    C'est très Français d'interdire. Et interdire ne dit pas comment faire sauf si l'on considère que tout ce qui n'est pas interdit est autorisé. Or tout ce qui n'est pas interdit n'est pas toujour et de loin une bonne pratique recommandable.



    Plutôt que de donner des listes d'interdictions je préfèrerait que l'in porte la bonne parole par des règles de bonne pratique avec la démonstration de la bonne gestuelle des actes du quotidien, avec les bons outils et dans des situations réelles et avec une pratique importante.

    Dans l'ensemble des intervenants en électricité, un bon pourcentage n'a pas les connaissances métier de bases, l'habilitation ne represente que peu d'heures et ne peut pas remplacer cette formation absente.
    Bon le bon coté c'est que c'est mieux que rien.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f1spi  Le 31-10-2017 à 17:22 sta

    Bonsoir

    ce n'est pas une formation sur l'électricité, mais une formation en sécurité.
    pour des habilitations BR (chargé d'intervention en BT) une pratique minima de 3ans est demandée mais pas exigée, l'employeur doit s'assurer que son salarié a les compétences
    nécessaires.
    la majorité des salariés que je forme non seulement ils ne connaissent pas la loi d'ohm,
    mais le pire, c'est qu'ils ne savent pas la différence en du courant continu et du courant
    alternatif, certains ne savent pas la différence entre tension et courant, et je ne parle pas
    de la NFC 15-100...qu'alors y faire


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Orca  Le 31-10-2017 à 19:05 sta

    Bonsoir,

    Bon ... on ne va peut être pas s'éterniser et chercher des poux là ou il n'y en a pas! ...

    Etant moi même électricien, pour des travaux dans un environnement ou l'on ''patauge'' dans la flotte, l'appareillage de classe III (sous certaines conditions) mais surtout l'électro-portatif sur batterie s'impose.

    Et pis c'est tout!

    Après, il ne faut pas non plus confondre milieu tertiaire et domestique, chez vous (et c'est bien connu) vous faites ce que vous voulez ...


    Orca


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f1spi  Le 31-10-2017 à 19:39 sta

    Re

    chez nous on fait ce que l'on veut, avec bobonne cela m'étonnerait


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 31-10-2017 à 20:17 sta

    Que faut-il faire?

    Je n'en sais rien, ou plutôt si: il faut donner des vraies formations métiers avec une vraie pratique.

    Depuis déjà pas mal d'années, le niveau des jeunes diplômés (électriciens) candidats à l'embauche que je reçois est tout juste passable: que ce soit en CAP, BEP et BAC PRO ou BTS.

    Tu évoques la loi d'Ohms qui n'est pas connue, je fais le même constat.

    Régime TT, IT cela n'évoque rien de limpide.
    C'est quoi une phase, le neutre, la terre, la masse, un court-circuit?

    Pourquoi un disjoncteur différentiel est-il utilisé pour protéger les personnes? Aucun candidat à l'embauche reçu en 2017, n'a été capable de répondre correctement à la question. Les réponses habituelles : ''cela protège car cela est fait pour'' ou ''cela protège car c'est obligatoire...''
    Pour faire des travaux neufs, ce n'est pas trop un soucis,
    Pour faire les mises en service ou des dépannages cela tourne au cauchemar.


    L'apprentissage est souvent annoncé comme la solution miracle.
    Je n'y crois pas du tout, si l'on reste dans le fonctionnement de l'apprentissage actuel.

    Au moins deux choses sont à réformer pour que cela fonctionne;
    -Faire un casting/sélection au départ de la formation avec une définition claire (et un contrôle) des prérequis de base : en Maths (la simple maitrise des quatre opérations), en Français (Savoir lire et écrire en Français) et de la motivation à exercer le métier dans le futur.

    -Ensuite il faut donner une vraie formation théorique et pratique du métier aux apprentis dans les CFA(s) .

    Tous les candidats reçus (par moi) en 2017 qui cherchaient une entreprise pour faire une formation en alternance, avaient pour principale motivation du choix de l'alternance (''en alternance je serais payé'') en dehors de cette motivation, toutes mes questions sur le pourquoi du choix du métier sont restées sans réponse.

    Il n'y a aucun intérêt pour une entreprise responsable, de se trainer un apprenti qui n'a pas l'envie de faire le métier dans le futur, ni la volonté farouche d'apprendre.

    L'accompagnement d'un jeune en apprentissage est un investissement assez important pour l'entreprise, qui n'a de sens, que si le jeune en formation reste dans le métier par la suite. Une fois son diplôme en poche, qu'il travaille pour moi ou pour un confrère n'a strictement aucune importance, car la formation dispensée est utilement investie pour la corporation.

    Pour les formations classiques dans les lycées, il faut revoir/alléger le programme et insister sur les bases en physique, mécanique, électricité. Tant que ce socle de base n'est pas parfaitement compris/acquis, cela ne sert strictement à rien de passer à des notions plus complexes.

    En une trentaine d'années, les programmes se sont doucement alourdis au fil du temps et le temps de formation a beaucoup diminué.
    Les bases ne sont pas acquises, ensuite les élèves survolent le programme à toute vitesse en n'y comprenant pas grand chose.
    Le diplôme est donné. (je sais, certains vont hurler) et les jeunes diplômés ne sont plus capables de travailler en autonomie.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Jacques (webmestre)  Le 31-10-2017 à 20:23 sta

    L'état de notre éducation en est-elle réellement à ce point ? C'est désolant.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De nanar  Le 31-10-2017 à 20:31 sta

    Pourquoi voulez vous que les d'jeuns s'embêtent ? nous avons tout mâché ! Ha ! je suis bien content d'être en retraite … ce qui me réjouit ( et qui me désole aussi ) c'est que de temps en temps on vient me voir pour … je cite '' il y a un truc que je ne comprends pas ''


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Masterorion  Le 31-10-2017 à 20:41 sta

    Elle l'est.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f1spi  Le 31-10-2017 à 21:12 sta

    oui Jacques
    c'est une catastrophe, formation électricien, ils ne savent pas se servir d'un multimètre.
    il est pratiquement impossible de trouver un ''électro'' pour de l'industrielle.
    Dans les A.M, les entreprises (importantes) se piquent le personnel de maintenance,
    pour elles c'est vital, quand on a des machines qui coutent 1M pas question de laisser
    en rade, Guy, entant qu'ancien chef d'entreprise dans le secteur électronique industrielle
    et militaire, j'ai connu tout ça.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 31-10-2017 à 23:45 sta


    L'enseignement professionnel est une catastrophe, mais ce n'est pas, et de loin, la seule cause qui explique tout.
    L'incompétence et l'inadéquation de formation des jeunes diplômés fait peur. Le hic, c'est qui embaucher en 2017.
    Si c'est pour poser des compteur LINKY, avec 15 jours de formation adaptée c'est bon.
    Si c'est pour faire de la maintenance dans l'industrie, le tertiaire ou le domestique c'est nettement plus problématique.

    Les professions ne se sont pas organisées en organisations professionnelles corporatistes comme cela existe aux Etats Unis.
    Il n'y a pas de formation continue ou de mise à jour des compétences.
    En 40 ans, le seul progrès, à mes yeux, a été de former ''un peu'' à la sécurité par les formation pour les habilitations obligatoires. C'est grandement insuffisant...

    Il y a beaucoup trop de personnes qui interviennent sur des installations électriques en manquant totalement des compétences de base.

    A part lors de la mise en service des installations électrique, il n'y a pas de contrôle obligatoire. (sauf s'il y a des salariés ou du public)

    Les diagnostics électriques fait par les diagnostiqueurs ne sont que l'application de règles de cuisine appliquées par des personnes qui sont formées en très peu de temps et qui ne possèdent pas les compétences électriques nécessaires pour faire un diagnostic professionnel.
    En plus le diagnostic électrique n'oblige pas a faire les travaux, c'est juste utilisé comme un argument pour faire baisser le prix d'achat

    J'ai vu, il n'y a pas longtemps un 30 mA non raccordé dans un tableau et pourtant le diagnostiqueur a validé l'installation conforme. Il n'a pas du appuyer sur le bouton test pour tester son bon fonctionnement, sinon il aurait vu que quelque chose n'allait pas.

    Et je ne parle pas des installations ''rénovées'' par des entreprises générales avec le remplacement des prises murales sans terre par des prises murales avec terre mais sans fil de terre raccordé (Cherchez l'erreur, le client est content car c'est moins cher qu'avec un vrai électricien).

    Certaines entreprises ont voulu baisser les salaires, en virant les vieux et en embauchant des débutants, en prenant des jeunes en alternance et en les payant au minimum sans leur apporter la moindre formation. le résultat c'est que les jeunes, dégoutés, ont fini par jeter le métier aux orties et font autre chose. Un apprenti n'est pas un intérimaire, il doit apprendre et être encadré par un tuteur qui a du temps et les compétences pour accompagner un jeune.

    Les obligations de compétence demandées par les chambres des métiers et de l'artisanat pour s'installer comme artisan me font doucement rigoler.

    Les perspectives de carrière et de voir son salaire évoluer avec l'augmentation de compétence ou l'ancienneté sont quasi nulles: cela ne motive pas les salariés à s'investir et a approfondir leurs compétences.

    Le sujet est complexe, ce n'est ni l'évolution des normes, ni les habilitation qui y changeront quelque chose.

    Durant plusieurs dizaines d'années, j'ai continué à approfondir mes connaissances et apprendre plein d'autres choses, l'environnement était favorable, les entreprises investissaient beaucoup pour avoir un personnel compétent et efficace. (Je pense que nous sommes nombreux sur le forum dans ce cas).
    Le monde a évolué, il ne s'agit pas de dire que c'était mieux avant, les choses changent c'est tout.
    La fierté d'avoir un métier, l'envie de progresser, la manière de pratiquer le métier, la demande des entreprises ont énormément changé et il ne faut surtout pas vouloir refaire ce qui marchait il y a 30 ou 40 ans, car le monde n'est plus du tout le même.

    Ce qui est certain, c'est que les filières professionnelles doivent se réformer en profondeur, si les entreprises veulent pouvoir servir leurs clients avec des diplômés adaptables à leurs besoins.

    Guy



Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f6cer  Le 01-11-2017 à 09:03 sta

    Bonjour
    Il ne faut pas être aussi pessimiste, si l’on revient a l’apprentissage , mais cette fois pour de vrai , on aura fait une énorme partie du chemin . On ne peut pas « savoir » en sortant de l'école , et c’est tout aussi valable pour un technicien que pour un ingénieur , chaque fois que j’ai engagé un petit nouveau tout plein de diplomes, il a fallu lui apprendre en vrai ce qu’etait l’entreprise et comment on travaillait mais .... c’est tout a fait normal
    Par contre les fameux stages de reconversion sont curieux ! on ne va pas me faire croire qu’on va savoir en 6mois ce qu’on a été incapable de comprendre en 20ans , la fameuse reconversion est une machine a faire du pognon et des chômeurs avec bonne conscience


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De JO  Le 01-11-2017 à 10:29 sta

    Bonjour,
    Un chômeur ''en formation'' ne l'est plus dans les ''chiffres du chômage'', ce qui permet de positiver la situation ...
    D'où un certain nombre d'organismes incompétents en matière de formation, cela discrédite tout le monde , donne de faux espoirs à ceux qui sont en difficultés et coûte aux entreprises.

    Mais bon le résultat est immédiat dans les chiffres ...


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 01-11-2017 à 10:38 sta


    Pour répondre a f6cer
    ''Il ne faut pas être aussi pessimiste, si l’on revient a l’apprentissage , mais cette fois pour de vrai''
    Avant de remettre l'apprentissage ''pour de vrai'' en route, même si des moyens importants étaient mis en œuvre, il faudrait au moins 5 à 10 ans.
    Aujourd'hui un tas d'organismes, vivant au crochet de pole emploi, prétendent former des chômeurs a une nouvelle activité.
    Pendant ce temps là les chômeurs ne sont plus comptabilisés comme demandeurs d'emploi c'est bon pour les statistiques.
    Il faudrait quand même se poser la question de savoir si toutes ces formations servent a quelque chose et de la rentabilité de l'argent investi.


    Peut être que je suis pessimiste (ou réaliste), simplement je n'arrive pas à trouver de candidats pour répondre à la demande et au niveau de qualité souhaité par mes clients.
    Si quelqu'un à une solution, je suis preneur.

    Entre le ''c'est bon'' de celui qui a fait le travail, et le rappel au téléphone du client qui souhaitait (et a payé) un travail professionnel de qualité, je constate trop souvent que le travail fait n'est pas, et de loin, de la qualité ni du niveau de finition souhaitée.
    C'est de l'à peu près, oui cela marche, mais pour une clientèle exigeante, cela manque beaucoup de soin et de finition.

    Je suis sans doute un ''vieux dinosaure'' mais une fois le devis signé, il n'y a pas de raison de bâcler le travail. Gratter un peu de marge et se griller auprès du client est un très mauvais calcul à mon sens. (je n'ai sans doute rien compris, mais mon carnet de commande qui est plein me laisse croire que j'ai raison)

    C'est grâce au travail bien fait, un chantier propre et bien fini, que le client va être content et qu'il va me faire de la pub gratuite tout autour de lui. La prochaine fois qu'il aura besoin de moi, il me rappellera, sans doute sans se poser la question de savoir si c'est moins cher ailleurs.

    Quand j'ai commencé à travailler, il n'y avait pas de stage dans la formation (ou très peu), ben oui, la première année de salarié permettait de se synchroniser avec la pratique du métier dans l'entreprise grâce à des formations internes et avec l'aide des ''anciens'' qui avaient du temps pour cela. et en plus de la formation reçue, j'étais correctement payé.

    Aujourd'hui l'éducation nationale se décharge de presque toute la partie pratique sur les entreprises qui accueillent des stagiaires.
    Dans l'idée, un stage c'est une bonne chose, mais cela n'a d'intérêt que si un tuteur est bien là pour accueillir et encadrer le stagiaire.

    Un de mes stagiaire Bac pro eleec m'a expliqué que dans son précèdent stage chez un artisan il y avait que le patron et trois stagiaires, ils bossaient seuls (les trois stagiaires) sur un chantier sans que le patron soit là. Dans ce cas, quel est l'intérêt pédagogique pour les stagiaires?
    Pour l'entreprise c'est certain c'est pas cher.

    Pour former et faire de la reconversion, ll faudrait des formateurs, je ne suis pas certain que cela soit facile à trouver. Les salaires ne vont probablement pas motiver à changer d'activité les professionnels compétents qui sont en poste.

    Le monde appartient aux jeunes, à eux d'en faire ce qu'ils voudront, tout ce que je peux faire à mon niveau c'est de continuer à donner, un peu de formation.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Marcel Bourguinet  Le 01-11-2017 à 10:42 sta

    Bonjour,
    Ça s'appelle la manipulation par les chiffres.

    « Je ne crois aux statistiques que quand je les ai moi-même falsifiées »
    Winston Churchill

  
  

Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Jacques (webmestre)  Le 01-11-2017 à 10:47 sta

    Attention, si le sujet dérive vers la politique, je ferme.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Phil  Le 01-11-2017 à 11:08 sta

    Bonjour à tous,

    Je vous trouve peu sévère où alors nous n'avons pas à faire aux mêmes organismes de contrôles.

    Perso, je bosse dans un ERP qui est soumis aux contrôle électrique annuel et aux commissions de sécurité triennale. Je vous garantis que non seulement le contrôleur est très compétent mais qu'en plus, il n'est pas question de négocier avec lui, la moindre réserve. Je dois bien admettre que la veille de ces contrôles, je suis même un peu stressé...

    Plus le temps passe, plus les normes sont sévères et un contrôleur ne prendra jamais le moindre risque sur un élément douteux ou non conforme. Le contrôle électrique peut durer plus d'une semaine et tout est vérifié : tous les différentiels, toutes les terres, tous les CPI, tous les marquages, toutes les modifications de schémas, toutes les coupures d'urgence, tous les arrêts pompier, tous les onduleurs, tous les BAES, etc, etc...

    Cela implique que vos électriciens soient bons et surtout ne fassent n'importe quoi. Lorsque je fais appel à une boite pour lever mes réserves, c'est évident, qu'ils connaissent bien leur métier et il y a bien des jeunes parmi eux qui me semblaient être à l'aise dans le domaine. Il faut peut-être seulement découvrir les véritables vocations. A nous de les provoquer et de donner envie. J'ai connu des anciens qui n'étaient pas forcément très bons et qu'ils le sont restés longtemps...


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f6cer  Le 01-11-2017 à 11:10 sta

    Désolé pour les debordements , et pour en revenir au sujet du post après tous ces échanges intellectuo-savantissimes, les tensions mesurées sur ce transo d’isolement sont tout a fait compatibles à ce que peut accepter tout appareil connecté sur le secteur


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Phil  Le 01-11-2017 à 11:13 sta

    En fait, c'est la seule réponse qu'il me fallait !

    Néanmoins, je limiterai les risques.

    Merci !


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De nanar  Le 01-11-2017 à 11:46 sta

    Du coup je ne sais plus si je garde mon transfo ou si je le vire …
    bon je plaisante je le garde ça limite grandement les risques


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 01-11-2017 à 14:04 sta

    Oui il faut garder le transfo d'isolement.
    Il faut surtout garder toutes les bonnes pratiques et le matériel de mesure adapté pour assurer ta sécurité.


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Masterorion  Le 01-11-2017 à 23:13 cms

Le plus grand risque c'est l'habitude.



Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f1spi  Le 02-11-2017 à 07:55 sta

    Bonjour

    à propos de Claude François, on raconte que lorsqu'il est arrivé au paradis,
    St Pierre lui a proposé du café, il aurait répondu :'' non merci, j'ai déjà pris
    le jus en bas''


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Orca  Le 02-11-2017 à 12:24 sta

    Bonjour,


    +1 Phil

    Je suis exactement dans le même cas que Phil, je travaille dans un ERP avec des salles de cours, des labos et même des salles opératoires (faculté de médecine) ... et rien n'échappe au contrôleur de l'Apave.

    Une fiche multiple non conforme, une mauvaise continuité de terre ... tout est noté et c'est à notre service de lever et corriger les réserves par la suite.

    Concernant la fonction du contrôleur, contrairement à ce que pense f1spi, il n'appuie pas simplement sur le bouton de test du différentiel pour dire ''c'est bon''.

    Il contrôle non seulement la mise à jour des schémas mais aussi la continuité des terres, la bonne sélectivité des protections, le pouvoir de coupure des protections, les sections de câbles et j'en passe ...

    Il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier!

    Orca

    Un jeune de 27 ans passionné par son boulot.



Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De f1spi  Le 02-11-2017 à 19:28 sta

    Re

    erreur, c'est pas moi qui ai dit ça.
    j'ai câblé en informatique, il y a une vingtaine, la fac de médecine de Nice....
    il y avait un étage très sympathique, depuis, je suis blindé (pas de fric, hélas)


Sujet : Transfo d'isolement Nouveau De Guy Allo  Le 03-11-2017 à 21:39 sta

    C'est moi qui a dit et le maintient: Les diagnostics électriques fait par les diagnostiqueurs ne sont que l'application de règles de cuisine appliquées par des personnes qui sont formées en très peu de temps et qui ne possèdent pas les compétences électriques nécessaires pour faire un diagnostic professionnel.

    Je parlais des diagnostiqueurs qui font les diag obligatoires (elec, gaz, amiante, plomb et DPE) pour les ventes d'appartement et de maison.

    Ces diagnostiqueurs n'ont rien en commun avec les contrôleurs des organismes de contrôle de type Socotec, Apave qui eux connaissent parfaitement leur métier.


 Retour aux sujets 

Rubriques du site

Gamme 1

- Galerie TSF - Mesure ancienne - Littérature - Trucs et astuces - Marquage composants - Tubes Brochages - Achat Vente - Forum - Liens utilesCe site vous
a aidé ?

Gamme 2

- Je cherche - Offre - Tendances - Palais des Glaces - Upload -

Gamme 3

- Archives - Schémathèque - Glossaire technique - Glossaire patoisant - Journaux - Remerciements -