Journaux du site au 05/11/2017 à 16:29Forum 2.7.1
S'enregistrer pour posterRechercherPréférences

Pas de Post-it

Forum CMSGalerie Forum
Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 19-01-2009 à 13:45 sta

    Bonjour,

    J'entends souvent parler de condo de liaison. Comment le localiser et quel est son rôle?
    Par ailleurs à quoi sert un condo monté en // sur le primaire d'un transfo de sortie? (10000pf sur le TS du poste objet du post: catastrophe. Ce condo ne figure pas sur le schéma transmis par Pierrot, et utilisant les mêmes lampes )

    Merci

    Gilbert[:Hi:]


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Jacques (webmestre)  Le 19-01-2009 à 13:55 sta

    Par définition un condo de liaison est celui destiné à transmettre un signal alternatif tout en lui enlevant la composante continue: donc un condensateur en général de liaison entre plaque d'une lampe et grille de la suivante.

    Point critique de ces capas, toute fuite génèrera une tension continue plus ou moins importante sur la grille de la lampe destinatrice et qui aura tendance à augmenter son débit plaque par manque de polarisation, voire sa destruction par polarisation positive.

    La capacité en // sur le primaire d'un TS n'est qu'un filtrage des fréquences les plus élevées (atténuation des aigües) et qui peut aussi dans certains montages critiques empêcher l'oscillation de l'étage de sortie (cas des gains en tension importants). C'est d'ailleurs la bonne façon de le monter (entre HT et plaque).

    Beaucoup de montages étaient montés avec ce condo entre plaque de finale et masse (ce qui revient au même au point de vue dynamique), seule différence, en cas de fuite ou c/c de cette capa, le primaire du TS est gravement mis en danger (il se coupe en général).


Sujet : Un peu de technique Nouveau De André-Yves  Le 19-01-2009 à 14:07 sta

    Oui et un transfo de sortie coupé ... [:ouin:][:ouin:]

    A-Y


Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 19-01-2009 à 14:19 sta

    Merci Jacques( webmestre)

    Votre dernier paragraphe: si je comprends bien il vaut mieux, soit remplacer ce condo ( le seul resté d'origine), soit le cabler entre plaque masse !
    J'ai du mal a estimer la puissance sonore de ce montage.Il y a moyen de vérifier ( avec seulement un multi ) qu'il est bien à un niveau de performances normal?


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Pierrot du 82  Le 19-01-2009 à 19:21 cms

Ça dépend si on privilégie la fonction étouffeur d'aigues, on monte le condo en parallèle sur le primaire du transfo de HP, où il ne risque pas de tuer le transfo ;
Ou on privilégie la fonction stabilité-découplage, et on monte le condo entre la plaque de la finale UL41 et le point de retour à la masse de la résistance de cathode de la UL41.

Sur la plupart des petits Philips l'option 2 est préférable, sous peine d'accrochages...



Sujet : Un peu de technique Nouveau De michel rentmeesters  Le 20-01-2009 à 20:53 sta

    Je me permets de répondre à la 2ième partie de la question, à savoir l'évaluation de la puissance du montage. Selon les moyens dont on dispose :
    - géné BF à l'entrée PU, amplitude environ 250 mV, sélecteur sur position PU. sur 1000 Hz (environ). Attention, c'est pénible pour l'opérateur, comme pour l'entourage ; munissez-vous d'un casque de protection..

    (très grossier) : augmenter le volume, le mettre à fond, au besoin réduire l'amplitude du générateur jusqu'à avoir 0. Connecter le voltmètre (alternatif) en parallèle sur le HP. Puissance = U x U (efficace) lue divisé par 5 ohms (impédance du HP). Augmenter progressivement l'amplitude au générateur jusqu'au changement de timbre perceptible (= apparition de distorsion non linéaire).

    (déjà moins grossier) : remplacer le HP par une résistance de 5 ohms, 10 Watts minimum

    (acceptable) : vérifier les performances du voltmètre dont on dispose (les anciens allaient jusqu'à 400 Hz, sans erreur notoire ; d'autres jusqu'à 10.000 Hz. Les multimètres actuels simples ne spécifient pas l'erreur due à la fréquence (ils sont OK sur 50 Hz)
    Faire la mesure à 50 Hz pénalise la radio elle-même qui très souvent commence à chuter à partir de 300 Hz.

    (mieux) le faire à l'oscillo, sachant que la distorsion "se voit" (5 à 10 %) et partir de la valeur crête à crête.

    Veff = Vcc/2 x 0,7
    Puissance = Veff x Veff/R (R = charge en ohms)

    Voilà, cela donne une idée, sans plus. Très simple et hyper-grossier, mettez votre voltmètre (à aiguilles) en // sur le HP et mettez-vous sur une station forte en augmentant progressivement le volume jusqu'à apparition de la distorsion (à l'oreille). Le voltmètre est à ce moment monté en VU-mètre.

    1 volt (efficaces) correspond à 1 x 1/5 = 200 mWatts
    2 volts 2 x 2/5 = 800 mWatts
    3 volts 3 x 3/5 = 1,8 Watts
    4 volts 4 x 4/5 = 3,2 Watts

    Une radio classique à simple tube de sortie ne délivre en général pas plus de 2,5 Watts pour une distorsion acceptable (5 %). Cela donne une idée et permet de comparer plusieurs radios, mais ce n'est pas une mesure rigoureuse.

    Mais pourquoi pas, si on ne dispose que peu de moyens ?

    Michel


Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 21-01-2009 à 09:16 sta

    Bonjour Michel,

    Je vais noter précieusement vos manipulations dans mon "dossier technique".
    Je vous joins le schéma ( fourni par Pierrot du 82 ) pour que vous voyiez sur quel schéma je travaille.
    Pas de géné BF ( pas encore ) , pas de prise PU sur le poste ( montage dans un petit coffret : voir photo).
    Je ne dispose que d'un multi numérique, un élastique, un trombone...peut-être deux !
    Je plaisante, mais en fait c'est peut-être stupide de vouloir effectuer une telle mesure avec si peu de matériel? Il faut évidemment que je m'équipe progressivement
    Vu la taille du haut parleur, on ne doit pas avoir 100 watts ! Mais volume à fond on est loin d'avoir une distorsion, même à l'oreille.
    Votre dernière mesure, sur le hp, nécessite impérativement un voltmètre à aiguille?

 Fichier
.PNG
 
  

Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 21-01-2009 à 09:17 sta

    Photo de l'appareil

  
  

Sujet : Un peu de technique Nouveau De michel rentmeesters  Le 21-01-2009 à 19:03 sta

    Le voltmètre à aiguilles n'est pas vraiment indispensable si vous utilisez un générateur calé sur 1000 Hz, par exemple.
    Par contre, si vous essayez de vous faire une idée de la puissance de sortie en écoutant de la musique ou une conversation, votre voltmètre numérique indiquera ... indiquera quoi, au juste ? Vous allez voir défiler des chiffres, sans trop savoir lequel prendre, alors qu'un voltmètre à aiguille vous fera déterminer une valeur moyenne déterminée à l'oeil.
    Ce qui est aussi acceptable, c'est d'utiliser un voltmètre à LEDs tel qu'on trouve sur les amplis actuels (c'est même mieux pour les pointes de puissance, car on a pas l'inertie du cadre mobile).
    Mais dans votre poste de radio, il s'agit surtout de déterminer si le problème de manque de puissance vient de l'ampli BF (UL41) ou s'il vient d'une HF insuffisamment amplifiée.
    A titre de comparaison, vous pouvez toujours connecter un pick up sur l'entrée PU (céramique, pas de magnétique) et apprécier si la puissance est dans ce cas suffisante. (ou du moins, plus élevée que s'il sagit de la radio). Cela peut orienter vos recherches.
    Michel.


Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 21-01-2009 à 22:48 sta

    Effectivement, ce qui arrive au niveau du HP n'a rien de linéaire et je ne pourrais rien mesurer ! J'aurais du y penser.
    A partir de vos analyses, deux solutions: je me trouve un géné BF, ou bien je m'achète un jeu de lampes !
    Le plus raisonnable est sûrement d'attendre d'avoir un géné. Mais bon, j'ai accumulé en l'espace d'un an une quinzaine de postes, et je voudrais éviter de "papillonner" en passant d'un poste à l'autre sans que le précédent ne soit fini.Même si cette façon de progresser doit être fréquente chez les amateurs, en attente de piéces !
    Merci pour vos conseils

    Gilbert


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Pierrot du 82  Le 22-01-2009 à 00:42 cms

Chez les amateurs compulsifs, entre autres...  

Plus sérieusement, Gilbert tu n'as pas besoin d'avoir un géné BF ni un oscillo pour dépanner des petites radios... ni de connaître leur puissance BF.

Tu pourrais le faire avec une hétérodyne modulée, qui te serait plus utile, bien que non indispensable...

Encore plus simple, tu pourrais aussi utiliser ce petit géné-injecteur pour "Signal Tracing" voir pièces jointes...

C'est un injecteur de signaux qui marche aussi bien en BF qu'en HF, tu peux controler tous les étages d'un poste, en remontant du HP vers l'antenne...


  
  

Sujet : Un peu de technique Nouveau De totolagalène  Le 22-01-2009 à 00:51 sta

    Bonsoir Pierrot du 82. Et aux autres. La HT, c'est celle du poste à "tracériser"? quelle que soit la valeur de cette HT?:-)[:Hi:]


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Pierrot du 82  Le 22-01-2009 à 01:03 cms

Oui, il y a une diode zener 6V2 sur la gauche du schéma, qui stabilise la tension...

On peut aussi alimenter le montage par une pile de 4,5V ou 6V.



Sujet : Un peu de technique Nouveau De totolagalène  Le 22-01-2009 à 01:15 sta

    OK je ne l'avais pas vue.:-(


Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 22-01-2009 à 13:19 sta

    J'avais déjà entendu parler d'un signal tracer,( il y a longtemps ! ) mais j'ignorais quelle était son utilisation exacte, même si son nom dit tout.
    Ca me semble un bon début pour un outillage, merci Pierrot !
    Je vais me construire ça !
    En attendant que j'ai suffisamment de connaissances pour justifier l'utilisation d'une hétérodyne.
    Amateurs compulsif? Je ne sais pas! Mais je l'ai écrit sur ce forum, je n'aime pas trop entamer deux travaux à la fois...Comme beaucoup d'entre vous: j'aime bien voir le résultat final...sans avoir en tête la bricole qui reste à faire pour que ce soit vraiment fini ! Et ce poste ne me paraitra fini que lorsque j'aurai la certitude qu'il fonctionne normalement.

    Tiens il me revient le souvenir d'un copain de mon père qui avait construit un signal tracer, avec un circuit imprimé, intégré dans un tube de médicaments, avec la pointe de touche au bout comme un gros crayon. Cà cause à quelqu'un ? Pierrot ?



    [:Hi:]


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Roger Michel  Le 22-01-2009 à 13:53 sta

    Bonjour
    Le schéma fourni par Pierrot rentre à l'aise dans un tube de médicament avec une pile 9V par exemple. Vous pouvez aussi utiliser un bout de tuyau PVC. Ajoutez un petit bouton poussoir pour alimenter le montage.

    Roger


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Pierrot du 82  Le 22-01-2009 à 16:15 cms

Oui, il y a 2 types de "Signal-Tracer" et qui sont complémentaires :

- l'injecteur de signal décrit plus haut, qui permet de remonter du HP jusqu'à l'antenne,

- l'ampli-démodulateur, qui est un ampli BF à grand gain, avec une sonde HF détectrice commutable, qui comme un oscillo, permet de suivre le signal du changement de fréquence jusqu'au HP

La philosophie du "traçage" est la même, on progresse d'étage en étage jusqu'au moment ou le signal disparait et on a localisé l'étage défectueux !

J'ai une nette préférence pour l'injecteur qui est facile à réaliser dans un tube de médicaments ou un tube de PVC (merci Roger)

Mais le second permet de suivre sur HP la "qualité" du signal et de voir à partir de quel endroit apparaît une distorsion éventuelle.



Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 22-01-2009 à 16:48 sta

    Procédons dans l'ordre: je vais commencer par l'injecteur de signal.

    Le principe: le montage est un oscillateur qui permet d'envoyer une fréquence constante, à divers points du circuit jusqu'au moment ou l'on constate la disparition du signal?
    Ca tient dedout comme explication?[:??:]


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Jacques (webmestre)  Le 22-01-2009 à 17:47 sta

    C'est bien cela, avec une particularité, c'est que c'est un signal carré avec les fronts les plus raides possibles afin d'être riche en harmoniques.

    Il fut une époque, dans les années 70, ou j'avais un tel injecteur sous forme de stylo avec l'inter à la place du poussoir de mine: qui se souvient de ce genre d'objet, je ne sais plus qui fabriquait cela ?


Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 22-01-2009 à 18:14 sta

    C'est tout à fait ce que j'évoquais 5 posts plus haut. Je me souviens parfaitement avoir vu cet appareil sous cette forme.
    Si je ne me raisonne pas, chacune de vos explications sollicitant ma curiosité, je vais enchaîner question sur question !
    Il faut laisser du temps au temps. Donc ce qui suit n'est pas une question ( pour ce soir)
    Quelques années de maintenance informatique m'ont habitué aux signaux carrés, et aux transitions tout ou rien, avec donc de préférence, les fronts les plus droits possibles.
    Je sais par ailleurs ce que sont les harmoniques, mais je ne comprends pas la nécéssité d'enrichissement en harmoniques du signal.

    Bonne soirée

    Gilbert


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Roger Michel  Le 22-01-2009 à 18:51 sta

    Les harmoniques "enrichies", c'est pour que ça passe partout.
    (Pas très technique comme explication).

    Roger


Sujet : Un peu de technique Nouveau De Pierrot du 82  Le 22-01-2009 à 19:38 cms

Il n'y a pas enrichissement  , les signaux carrés sont déjà par nature riches en harmoniques, voir "séeies de Fourier" sur Googlr...

Pour Jacques, il s'agit du Minitest, dont voici la doc...

Souvenirs...  


  
  

Sujet : Un peu de technique Nouveau De Pierrot du 82  Le 22-01-2009 à 19:42 cms

  Gloups

Correction :" Séries de Fourier" sur Google

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rie_de_Fourier



Sujet : Un peu de technique Nouveau De YM  Le 22-01-2009 à 20:12 sta

    Souvenirs...

    Comme vous dites !
    Ils ont du en vendre des milliers :-D



Sujet : Un peu de technique Nouveau De michel rentmeesters  Le 22-01-2009 à 20:44 sta

    Gilbert, j'espère que mes explications ne vous ont pas embrouillé l'esprit, mais je tenais à répondre à votre question
    Pierrot-du-82 par contre pose la question de la pertinence de la question.. et son approche (signal tracer en version "émetteur" ou en version "récepteur") est évidemment la bonne solution.
    Je conseille personnellement l'hétérodyne modulée (comme Pierrot), qui a l'avantage de fournir un signal BF à fréquence fixe (400 Hz, en général) ou un signal HF à fréquence variable et étalonnée (5 %, c'est bien suffisant) permettant de s'y repérer sur le cadran d'un récepteur. C'est certainement le premier appareil à acquérir, que l'on trouve sur brocantes pour une bonne dizaine d'euros. (si c'est de l'ancien, attention aux versions 110V, qui sont parfaites, mais on oublie souvent le transfo...) Munissez-la d'une pointe de touche et vous avez un signal tracer (version émetteur).
    Avant ça je vous conseille le voltmètre à aiguille (mesure de variations lentes), mais un voltmètre digital fait parfaitement l'affaire, pour autant qu'il n'y ait pas de fluctuations.
    Michel.


Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 22-01-2009 à 22:42 sta

    Michel
    Toutes les réponses que j'obtiens sur ce forum sont claires, pas forcément immédiatement comprises, mais c'est l'affaire d'un peu de reflexion !
    De toutes façon je me répète à chaque passage sur le forum qu'il faut que je trouve le temps de me plonger dans les bouquins. Pas évident côté emploi du temps !
    Côté mesures, c'est comme côté composants: je démarre de zéro.Mais je pense que ce serait inutile de me précipiter sur l'achat d'un appareil performant que je ne saurait exploiter, avec mes connaissances actuelles.
    Après le signal tracer, je pense que je devrai acheter un voltmètre à aiguille ( bien compris l'intérêt par rapport au numérique, dans certaines mesures )


Sujet : Un peu de technique Nouveau De totolagalène  Le 22-01-2009 à 23:23 sta

    Bonsoir. Je partage l'avis de Michel, entre autres; après les multimètres classiques, l'hétérodyne est l'appareil à acquérir, il faut dire à Ghibli 1 que son utilisation est hyper simple (même pas besoin du mode d'emploi) et qu'il ne faut pas se laisser impressionner par le nom! Et çà ne coute pas cher. Oui, encore "un peu de technique"!:o)[:Hi:]


Sujet : Un peu de technique Nouveau De GHIBLI 1  Le 23-01-2009 à 10:00 sta

    Suis pas du genre à me laisser impressionner par un nom ! C'est bien connu: le nom ne fait pas le moine ! Pas plus que le titre d'ailleurs !
    Il y a bien des gens, sur ce forum qui m'impressionnent, mais c'est par leur culture ! D'ailleurs je ne connais pas leur nom et ce n'est pas nécessaire !
    Ce que je voulais dire c'est qu'il est inutile que j'investisse aujourd'hui dans des appareils que je devrai mettre de côté faute de savoir, dans l'immédiat, m'en servir.
    Ce qui ne met pas en doute la necessité de les acquérir un jour !

    Bonne journée[:Hi:]


Sujet : Un peu de technique Nouveau De totolagalène  Le 23-01-2009 à 15:56 cms

Bonjour. Je me demande si une homodyne ferait aussi bien l'affaire mais je n'ai pas du tout envie de faire l'essai!  

Sujet : Un peu de technique Nouveau De PIERRARD  Le 21-05-2017 à 22:44 sta

    bonjour, je désirerais connaître à quelle tension maximale cette sonde HT portant le n° HA0762 peut-être utilisée . Elle est ancienne. Il y a un marquage au papier jaune collé sur le pourtour avec le symbole de haute tension.
    Je l'ai trouvée dans un vide grenier à l'intérieur il y a une résistance de 2 mégohms 1% (sternice k2RCMY4) de 5 cm de long et 10 mm de diamètre. Ce serait une référence d'accessoire de ''metrix''. elle est équipée d'un cable coaxial avec raccords fiche bananes 4 mm.


Sujet : Un peu de technique Nouveau De HLJ  Le 21-05-2017 à 23:04 sta

    Bonsoir,

    Comme vous l'avez certainement remarqué avant de poster votre message, ce sujet de discussion date de 2009 soit plus de huit ans et n'a rien à voir avec votre question.

    Il est donc préferable d'ouvrir un nouveau sujet de discussion qui concernera uniquement votre problème, ce sera plus clair pour tous le monde.

    Meilleures salutations.
    HLJ


Sujet : metrix 462 E Nouveau De PIERRARD  Le 04-06-2017 à 22:53 sta

    bonjour, je viens un peu à la pêche aux renseignements. Après avoir étalonné mon Métrix côtés tensions continues et alternatives, il se trouve que pour les intensités, je suis cloué. Sur tous les calibres depuis 100uA les valeurs sont à 70 %. je ne trouve pas de réglage à effectuer. l'ayant acquis sur un vide -grenier, il avait souffert avec un fusible fondu et une résistance à enroulement (R4) grillée sur une petite partie, dont j'ai ressoudé la partie en bon état. En passant sur le calibre immédiatement supérieur, la lecture est précise, mais sur peu de divisions. ex 100UA sur le calibre 1mA tombe pile sur 10 x 10 = 100 ua. Ainsi de suite....; . Y a-t'il la possibilité de mettre une résistance variable assez puissante, ou de tâtonner avec une boîte de décades sur de faibles calibres jusque 100 mA. pour trouver la bonne valeur à remplacer. Le fil raccourci devrait donner plus de courant.
    j'aimerais un conseil. Encore une chose, les symboles placés sous la fenêtre de message ne sont pas retransmis sous cette forme. Il y a un truc.
    P.P.:


Sujet : metrix 462 E Nouveau De bthiry  Le 04-06-2017 à 23:05 sta

    voici la doc et le schéma,

    il doit y avoir des résistances endommagées sur les calibres erronés

 Fichier
.PDF
 
  

Sujet : metrix 462 E Nouveau De Modérateur Forum TSF Radio  Le 04-06-2017 à 23:33 sta

    SVP Mr Pierrard, ne postez pas des messages n'importe comment.
    Ouvrez un nouveau sujet et restez dessus.
    Il y en a d'ailleurs un ouvert par vous avec le sujet Metrix 462 E.


 Retour aux sujets 

Rubriques du site

Gamme 1

- Galerie TSF - Mesure ancienne - Littérature - Trucs et astuces - Marquage composants - Tubes Brochages - Achat Vente - Forum - Liens utilesCe site vous
a aidé ?

Gamme 2

- Je cherche - Offre - Tendances - Palais des Glaces - Upload -

Gamme 3

- Archives - Schémathèque - Glossaire technique - Glossaire patoisant - Journaux - Remerciements -