Journaux du site au 07/05/2019 à 11:33Forum 2.7.1
S'enregistrer pour posterRechercherPréférences

Pas de Post-it

Forum CMSGalerie Forum
Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De HF08  Le 14-11-2018 à 00:44 sta

    bonjour de visite chez un brocanteur j'ai acheté une ancienne radio datant de 1936 marque RADIO LL 3765 bien conservé ,toutes les lampes sont la sauf la lampe magique que j'ai trouvé chez un ancien reparateur . cherchant sur le net j'ai trouvé le schemas qui corespond celui du 637 b , mais il y a quelque chose que je ne comprend pas c'est : sur le gros condo d'origine en aluminiume il y a 3x8uf 500 v, mais sur le schema est inscrit 3x 86 mf 500 v les memes valeurs repeté sur la liste des pieces. pouvez-zous m'expliquer cela ?et dans ce cas la quel-sont les valeurs que je dois metre a la place ? avec tous mes remerciments


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Tubologic  Le 14-11-2018 à 02:06 sta

    Etant donné l'époque de fabrication de cette radio et la tension de service du condensateur (500V) la valeur de (3X) 8 µF me semble beaucoup plus vraisemblable, d'autant plus que c'est ce qui est imprimé sur le composant réel. Vous pouvez donc remplacer ce composant par un montage constitué de 3 condensateurs électrolytiques séparés de 10µF/500V.
    Ou acheter une reproduction moderne (disponible en version à sertir ou à boulonner) chez askjanfirst , mais c'est considérablement plus coûteux.


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De blaisepascal  Le 14-11-2018 à 02:06 sta

    Bonsoir,

    En effet, on lit clairement 86mf dans la nomenclature.
    Il s'agit probablement d'une erreur de frappe, cette valeur étant beaucoup trop élevée.
    Par contre 8µF est une valeur courante pour le filtrage à cette époque.
    Vous pouvez remplacer ce triple condensateur par 3 condensateurs 10µF 450V.

    Si ce n'est fait, placez le fusible du transfo sur la position 250V plus adaptée au secteur actuel. Cela modérera aussi un peu la crête de tension redressée (il faut éviter qu'elle dépasse les 450V) qui risque de se produire peu après la mise sous tension avant que la consommation de la finale 6F6 ne se stabilise.

    Bonne soirée,
    Pascal


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De blaisepascal  Le 14-11-2018 à 02:07 sta

    Quel tir groupé !


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De HF08  Le 14-11-2018 à 09:28 sta

    bonjour, un grand MERCI pour vous et vos reponses rapide, fiable,et tres considerable,je vais me pencher sur la restauration de cette radio en suivant a la lettre vos conseilles,je vous tiendrais au courant de toutes les etapes des traveaux , tout en souhaitant que vous rester a mes cotés en m'assistant etant doné mes connaissances tres limiter dans ce domaine encore MERCI et a bientot,
    fraternellement


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De XYZ du 56  Le 14-11-2018 à 10:38 sta

    Bonjour,
    Déjà vu(mais très rarement): 86µ pour 8µ et 6 pour -6=µ.


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De XYZ du 56  Le 14-11-2018 à 12:36 sta

    L'exemple par 86µ n'est pas significatif.
    J'ai rencontré, très peu souvent, ce type de ''montage'' avec d'autres valeurs.
    Et je ne me souviens plus des marques et valeurs.


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Radiolo  Le 14-11-2018 à 12:41 sta

    je doute que la valve supporte 86 micoF en filtrage en tete
    si c'est un 5Y3 ou 5Y3GB , de memoire le max admissible sur ces tubes est 40 microF


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Pascal  Le 14-11-2018 à 13:30 sta

    Bonjour. Affirmatif .
    C'est 40 µF maximum pour une 5Y3GB à chauffage indirect mais 20 µF pour une 5Y3-GT à chauffage direct.
    Ce sont des données constructeurs.


 Fichier
.PDF
 Fichier
.PDF
  

Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Tubologic  Le 14-11-2018 à 14:42 cms

Vous pouvez sans risques pour la valve (ou les autres éléments du récepteur) porter la valeur à 22 µF (valeur normalisée E12), le filtrage n'en sera que meilleur et le ronflement résiduel moindre. Pas de problèmes d'encombrement à redouter car les composants actuels ont des dimensions beaucoup plus réduites.

Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Michel87  Le 15-11-2018 à 09:57 sta


    Bonjour,

    Si la 5Y3GB admet 20µFmaxi, il serait peut être plus prudent de se limiter à 16µF.

    Il arrive que la valeur mesurée d'un chimique neuf soit très supérieure à sa valeur nominale.

    A contrôler avant montage.


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De XYZ du 56  Le 15-11-2018 à 12:08 sta

    à Michel87,
    Fiches constructeur: 5Y3-GB(Mazda)= 40µF et 5Y3-GT(GE)=20µF. Il faut bien lire, ce qui permet de ne pas ''rester à la traine''.
    Et , peut-être, que d'autres fabricants ont d'autres valeurs limites. Cordialement.


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Flamand  Le 15-11-2018 à 12:39 sta

    Bonjour à tous,

    Ne pas oublier que les condensateurs modernes ont un ESR (Equivalent Series Resistance) beaucoup plus faible que ne le permettait la technologie il y a 60 ou 70 ans.

    Il ne faut certainement pas dépasser les valeurs en ''uF'' préconisées à l'époque, que du contraire !

    La faible ESR va provoquer des pointes de courant plus importantes dans la redresseuse ce qui aura vite fait de la ''pomper'' !

    Jacques


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De blaisepascal  Le 15-11-2018 à 13:10 sta

    Bonjour,

    Je doute que la diminution de l'ESR soit significative par rapport à la résistance interne des valves de redressement et la résistance de l'enroulement secondaire du transformateur, lesquelles sont toutes en série.
    En clair, les pointes de courant à chaque alternance sont déterminées par les deux derniers contributeurs et l'ESR en proportion ne joue quasiment pas.

    Bonne journée,
    Pascal


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Tubologic  Le 15-11-2018 à 19:50 sta

    Remarque tout à fait pertinente de Blaisepascal ci-dessus. En cas de doute on peut toujours avoir recours à une simulation à l'aide d'un programme tel que l'excellent PSUD2 (de Duncan's amp) qui inclut la 5Y3 dans sa librairie. Le programme vous alertera immédiatement si une des caractéristiques limites de la valve est dépassée, y compris durant la phase (transitoire) de mise en route. (charge des capas en partant d'une tension zéro)
    En pratique cependant 16 à 22µF en tête de filtrage n'ont jamais provoqué de problèmes avec une 5Y3, même en tenant compte des tolérances (assez larges) des condensateurs électrochimiques.

    http://www.duncanamps.com…/


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Tubologic  Le 15-11-2018 à 20:07 sta

    Et pour compléter la remarque de blaisepascal il faut encore ajouter la résistance série primaire du transformateur ramenée au secondaire (qui est donc multipliée par le rapport de transformation au carré). Pour des petits transformateurs tels que dans les radios la somme des deux atteint facilement plusieurs centaines d'ohms, ce qui limite considérablement le courant de charge de pointe.

    Pour rappel: Rst=R2+R1.n²

    Avec: Rst: résistance série secondaire totale
    R1: résistance de l'enroulement primaire
    R2: résistance de l'enroulement secondaire
    n: rapport de transformation


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De blaisepascal  Le 15-11-2018 à 23:33 sta

    Absolument,

    Par ailleurs Tubologic, vous venez de m'éclairer sur une question que je me posais depuis longtemps : pour les valves, d'où provient cette limitation sur la capacité de filtrage ?

    ''...y compris durant la phase (transitoire) de mise en route.''

    En effet, si on ne considère que le régime établi, et toutes choses égales par ailleurs (consommation HT, Rst du transfo, etc..), les pointes de courant dans la valve augmentent d'abord rapidement avec la valeur du condensateur, puis se stabilisent et ne varient quasiment plus.
    Avec la valeur limite habituelle de quelques dizaines de µF habituelle pour les valves, on a déjà atteint cette asymptote. On pourrait passer à 1000µF, les pointes de courant dans la valve seraient quasiment identiques.
    La différence, c'est le régime transitoire à la mise en route : les résistances en série dans le circuit (le Rst du transfo et la résistance interne de la valve) dissipent pendant les quelques secondes que dure la montée en tension une énergie C.U²/2 égale à celle accumulée dans le condensateur en fin de charge.
    Elle est dissipée en partie par l'anode de la valve (et pour l'autre partie par le transfo mais lui ne bronchera pas..) et reste proportionnelle à la valeur de C.
    Sous 350V, 2.5 Joules pour 20µF, 12 J pour 100µF, etc..

    D'après vous, est-ce l'explication ?

    Pascal


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Tubologic  Le 16-11-2018 à 00:48 sta

    En effet, votre analyse est (presque) correcte: au temps t=0 (à la mise sous tension) le condensateur en tête est entièrement déchargé et se comporte comme un court-circuit franc (et ce quelle que soit sa valeur), le courant est alors à son maximum et seulement limité par la résistance interne de la valve et les circuits associés ( enroulements du transformateur,...), le condensateur se charge ensuite selon une loi exponentielle et le courant dans la valve décroît jusqu'à l'établissement du régime établi (à consommation constante) et la valve ne fournit plus alors que des impulsions plus ou moins courtes pour compenser la décharge (partielle) du condensateur entre deux périodes successives. (ce qui constitue l'ondulation résiduelle, ou ''ripple'').
    Mais c'est ici que les choses se compliquent un peu car il ne faut pas oublier qu'on fonctionne en régime alternatif et qu'il il faut faire intervenir les notions de puissance instantanée et de puissance moyenne dissipée par la plaque, ainsi que la constante de temps RC du circuit, dépendant de la valeur de la capacité de filtrage. Sans entrer dans des analyses mathématiques (d'ailleurs assez complexes) il est facile de comprendre qu'en augmentant la valeur du condensateur de filtrage le temps de charge initial (la plus dangereuse pour la valve) augmente également et la surcharge sera donc de plus longue durée qu'avec une capacité de faible valeur. En réalité le risque réel pour la valve est moins le dépassement de sa dissipation maximale de plaque que le dépassement des capacités en courant de sa cathode pouvant conduire à sa destruction à terme. L'analyse mathématique est en réalité fort complexe et c'est dans ces cas que les logiciels de simulation (comme PSUD 2) s'avèrent bien utiles car ils fournissent toutes les données, y compris sous forme graphique le courant débité par la valve depuis la mise sous tension jusqu'à l'établissement du régime permanent. De plus tout dépend également du type de circuit de filtrage utilisé, par exemple un circuit avec self en tête pourra utiliser une capacité de plus forte valeur car le courant de charge sera d'abord limité par la self,etc...
    Pour plus de facilité il est recommandé de se référer aux données et courbes fournies par le fabricant qui précisent les limites d'utilisation dans différentes conditions d'emploi ainsi que la zone de fonctionnement sure pour ne pas risquer d'endommager le tube.
    Mais encore une fois (bis repetita...) avec une 5Y3 en utilisation radio et des capacités de filtrage de l'ordre de 10 à 22 µF il n'y a pas grand' chose à redouter. Ces sont des valeurs très couramment utilisées dans ces circuits.


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De blaisepascal  Le 16-11-2018 à 01:57 sta

    Merci pour ces explications.

    Vous confirmez bien que l'origine de la limitation de la valeur de la capacité en tête est bien l'instant critique de la mise sous tension, pas le fonctionnement en régime établi.

    Bonne soirée,
    Pascal


Sujet : VALEUR CONDO Nouveau De Tubologic  Le 16-11-2018 à 02:29 cms

Absolument. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles il est déconseillé de rallumer un appareil à lampes aussitôt après l'avoir éteint car la cathode du redresseur n'étant pas encore refroidie le tube débite immédiatement sans montée graduelle de la tension ni limitation de courant. Généralement cela résiste (les tubes sont fort heureusement des composants assez robustes) mais mieux vaut ne pas trop insister. Les anglo-saxons désignent cela par le terme "hot switching". Il faut donc rester raisonnable et non suivre certains "audiophiles" qui n'hésitent pas à décupler la valeur des capacités de filtrage selon (leur) principe du "au plus gros au meilleur". J'ai déjà vu du 470 µF en filtrage de tête d''une pauvre GZ34 qui était équipée d'origine d'une 47 µF ! Et oui, on pouvait apercevoir des arcs dans la redresseuse lors de la mise en marche.(ce qui ne semblait d'ailleurs nullement inquiéter son propriétaire)

 Retour aux sujets 

Rubriques du site

Gamme 1

- Galerie TSF - Mesure ancienne - Littérature - Trucs et astuces - Marquage composants - Tubes Brochages - Achat Vente - Forum - Liens utilesCe site vous
a aidé ?

Gamme 2

- Je cherche - Offre - Tendances - Palais des Glaces - Upload -

Gamme 3

- Archives - Schématèque - Glossaire technique - Glossaire patoisant - Journaux - Remerciements -